Le président de la Caisse Desjardins de Rimouski, Michel Émond et le maire de Rimouski, Marc Parent, ont dévoilé le nom du Complexe sportif Desjardins. Il s’agit d’une entente de visibilité exclusive de 25 ans pour laquelle l’institution financière verse 4 millions $.
Le président de la Caisse Desjardins de Rimouski, Michel Émond et le maire de Rimouski, Marc Parent, ont dévoilé le nom du Complexe sportif Desjardins. Il s’agit d’une entente de visibilité exclusive de 25 ans pour laquelle l’institution financière verse 4 millions $.

Desjardins verse 4 M$ au nouveau centre sportif de Rimouski

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
RIMOUSKI — Le nom du fameux mécène qui assumera le dépassement des coûts de construction du complexe glaces et piscines actuellement en chantier à Rimouski a enfin été dévoilé. La Caisse Desjardins de Rimouski a annoncé, lundi, son soutien qui est de l’ordre de 4 millions $. En échange, le nouveau bâtiment devra porter le nom de Complexe sportif Desjardins pour une durée de 25 ans.

«Quatre millions de dollars, c’est une très belle contribution», estime le maire Marc Parent. «C’est du jamais-vu à la Ville de Rimouski.» La Ville de Rimouski n’a pas cru bon procéder par appels d’offres pour trouver un donateur. «Desjardins a été la seule compagnie à s’avancer auprès de la Ville de Rimouski», indique M. Parent.

Pour le président de la Caisse Desjardins de Rimouski, ce sont les 35 000 membres coopératifs de l’institution financière qui contribuent à l’existence de ce centre sportif. «Ça correspond à la mission et aux souhaits des membres d’avoir un projet porteur dans le domaine des saines habitudes de vie et d’éducation», soutient Michel Émond. Selon lui, la caisse de Rimouski est la première au sein du Mouvement Desjardins à investir une somme aussi importante dans un projet.

En échange de cette contribution financière, Desjardins profitera d’une visibilité exclusive pendant un quart de siècle. Pour le maire de Rimouski, il ne s’agit pas d’une entente à rabais. «Je calcule que c’est un montant énorme qui contribue grandement au projet et qui aurait pu être remis en question, n’eût été de l’engagement de la part de Desjardins», estime M. Parent.

D’un coût total estimé à 40 millions $, la construction du Complexe sportif Desjardins devrait être complétée en décembre 2018. L’édifice contiendra deux patinoires, une piscine, un bassin, des jeux d’eau et une rivière Kino.