Le Soleil
Le Cégep de Matane s’est désisté des recours qu’il avait intentés en cour supérieure contre l’ancien directeur général de l’établissement, Emery Béland, à qui il réclamait 215 000 $ versés en trop.
Le Cégep de Matane s’est désisté des recours qu’il avait intentés en cour supérieure contre l’ancien directeur général de l’établissement, Emery Béland, à qui il réclamait 215 000 $ versés en trop.

Désistement d’un recours contre un ex-dg: le Cégep de Matane refuse de s’expliquer

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
MATANE — Une entente survenue entre le Cégep de Matane et son ancien directeur général, Emery Béland, confinerait les deux parties au silence. Cette entente fait suite au désistement d’un recours judiciaire de l’établissement contre M. Béland, à qui l’institution réclamait 215 000 $ versés en trop.