Bonhomme osera-t-il se mesurer aux aspirants Vikings qui participeront à la toute première compétition du Viking le plus fort au Canada, dimanche après-midi, sur la Grande Allée?

Des Vikings attendus au Carnaval!

Entre le défilé de la Haute-Ville, le traditionnel bain de neige, des courses de «ride-cul» et une compétition de «Viking le plus fort», la dernière fin de semaine du Carnaval ne manquera pas d’action.

La journée de samedi, particulièrement, offrira aux festivaliers une foule d’options. En plus des dernières représentations du spectacle Odyss Terre de Glace au Palais de Bonhomme, tous sont invités à la Place George-V, entre 12h et 16h, pour venir dévaler une piste de neige en «ride-cul». Ces bolides consistant en un banc relié à un ski donnent généralement des descentes assez cocasses. 

Leur créateur, Lovik Gélinas, un très jeune entrepreneur de 12 ans de Saint-Élie-de-Caxton, sera sur place avec ses parents pour prodiguer des conseils aux participants. 

En soirée, les chars allégoriques, danseurs et chanteurs du Carnaval prendront d’assaut la haute ville de Québec, toujours sous le thème de la nordicité, à compter de 19h. 

Après le défilé dans Charlesbourg, la fin de semaine dernière, place à celui de la Haute-Ville, samedi, dès 19h.

Une première

Nouveauté au Carnaval, des hommes forts se mesureront selon les traditions ancestrales islandaises, dimanche après-midi. La toute première compétition du Viking le plus fort au Canada s’échelonnera de midi à 16h, devant public, sur Grande Allée, alors que les aspirants Vikings, des hommes forts professionnels, effectueront chacun cinq épreuves : le transport du cadre en bois, la prise d’Hercule, le chargement de pierres naturelles, le lever du tronc et le «giant deadfit».

Une effigie du carnaval est nécessaire pour prendre place dans les gradins. 

Finalement, les activités régulières du Carnaval sont maintenues durant toute la fin de semaine, en plus d’une série d’ateliers de sculpture sur neige avec le chef-sculpteur du Palais de Bonhomme, Marc Lepire. Les ateliers se déroulent successivement entre 12h et 16h, samedi, à la place Loto-Québec, au coût de 79 $. 

Pour ce qui est du bain de neige de samedi, les inscriptions affichent complet, mais les curieux peuvent venir voir les courageux festivaliers se lancer dans la neige au Camp à Jos, vers 13h. 

Une courte conférence de presse sera tenue par l’organisation du Carnaval, dimanche après-midi, afin de dresser un bilan de l’édition 2018.