Le Soleil
L’émission excédentaire de monoxyde de carbone à l’incinérateur de Québec est due au fait que les fours ne peuvent maintenir en tout temps une chaleur minimale de 1000 degrés Cº; les matières se consument alors moins bien, d’où la hausse du monoxyde.
L’émission excédentaire de monoxyde de carbone à l’incinérateur de Québec est due au fait que les fours ne peuvent maintenir en tout temps une chaleur minimale de 1000 degrés Cº; les matières se consument alors moins bien, d’où la hausse du monoxyde.

Des rejets de monoxyde de carbone deux fois plus élevés à l’incinérateur de Québec

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Les cheminées de l’incinérateur de Québec ont craché en moyenne en 2018 deux fois plus de monoxyde de carbone que la norme prescrite.