Lundi, des manifestants bloquaient le pont de Québec.
Lundi, des manifestants bloquaient le pont de Québec.

Des professionnelles de la santé manifestent sur le pont de Québec

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Des professionnelles de la santé ont manifesté sur le pont de Québec, lundi matin, perturbant la circulation pour faire entendre leurs revendications au gouvernement Legault. 

Dénonçant leurs conditions de travail, plus d'une centaine d'infirmières, d'infirmières auxiliaires, d'inhalothérapeutes et des perfusionnistes clinique ont participé à ce coup d'éclat qui a duré environ une heure, avant midi. Une autre manifestation de la FIQ (Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec) a eu lieu sur le pont Jacques-Cartier, à Montréal.

«Devant le peu d’écoute du gouvernement de François Legault face aux solutions des professionnelles en soins, on l'avait averti qu’il retrouverait les professionnelles en soins là où il n’a pas l’habitude de les voir», a indiqué la FIQ dans une publication sur Facebook lundi matin.

Les professionnelles de la santé sont notamment insatisfaites de la surcharge de travail, des heures supplémentaires obligatoires et du réaménagement des horaires de travail à temps complet. La FIQ estime que le gouvernement «manque de volonté» dans la négociation de sa convention collective.

La présidente la FIQ, Nancy Bédard, estime «que la population comprendra que les professionnelles en soins veulent pouvoir exercer leur profession dans des conditions de travail humaines et sécuritaires. Les Québécois ont droit à un système de santé public où les soins et les services sont accessibles. Pour y arriver, cela passe indéniablement par l’amélioration des conditions de travail de celles qui sont au cœur de ce réseau », souligne Mme Bédard par communiqué.

La circulation a été perturbée durant environ une heure sur pont de Québec. Elle a été rétablie vers midi, confirme le ministère des Transports sur son compte Twitter Québec 511.