Le Réseau Enfants-Retour a créé un fonds spécial pour soutenir les recherches. L’homme d’affaires montréalais Mitch Garber et sa femme ont notamment versé 100 000 $ dans ce fonds.

Des proches du Canadien disparu au Pérou appellent aux dons

MONTRÉAL - Des proches de Jesse Galganov, ce jeune Montréalais disparu au Pérou depuis cinq mois, se mobilisent à nouveau pour financer les opérations de recherche sur le terrain.

Un studio de yoga de Westmount, fréquenté par la mère de Jesse et par certains de ses amis, tiendra samedi soir une collecte de fonds. Le jeune homme avait d’ailleurs travaillé au studio à titre de réceptionniste dans les mois précédant son départ pour l’Amérique du Sud.

Au cours de cette soirée, trois cours seront offerts aux participants au coût de 45 $ et des dons seront également recueillis.

Émilie Bailey, fondatrice du studio ELMNT, espère amasser plus de 2000 $ pour soutenir la mère de Jesse, Alisa Clamen, a embauché une équipe d’élite israélienne pour passer le territoire péruvien au peigne fin.

Aucune trace du jeune homme n’a été trouvée depuis le 30 septembre dernier. Les autorités soupçonnent un acte criminel.

Lorsque Mme Clamen a parlé pour la dernière fois à son fils, il se trouvait près de Huaraz et s’apprêtait à partir plusieurs jours en randonnée pédestre dans les Andes.

Son séjour au Pérou ne devait constituer qu’une escale dans son périple en sac à dos en Amérique du Sud et dans le Sud-Est de l’Asie.

L’auberge Kame House, à Huaraz, est toutefois le dernier endroit connu où il se serait trouvé.

Son 23e anniversaire aurait été célébré en février.

«Jesse est quelqu’un de très spécial pour nous, c’est un garçon très intelligent qui nous a beaucoup touchés», mentionne Mme Bailey.

Alisa Clamen s’est elle-même rendue au Pérou au cours des derniers mois pour participer à la coordination des recherches.

«Tout coûte cher, l’équipement, les gens. On utilise des bateaux, des hélicoptères. On essaie d’utiliser toutes les ressources que l’on peut», avait-elle expliqué à La Presse canadienne en octobre.

Le Réseau Enfants-Retour a créé un fonds spécial pour soutenir les recherches. L’homme d’affaires montréalais Mitch Garber et sa femme ont notamment versé 100 000 $ dans ce fonds. Le fils du couple est un ami de Jesse.