Des policiers de Québec en quarantaine

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Des policiers de Québec seraient actuellement en quarantaine après avoir été en contact avec un individu possiblement atteint de la COVID-19.

La direction de santé publique de la Capitale-Nationale a confirmé au Soleil avoir été contactée par le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) et être «intervenue à la suite de sa demande».  

Selon nos informations, les patrouilleurs mis en quarantaine avaient été appelés à intervenir mardi soir auprès d’un individu à la suite d’une plainte au 911. Le suspect, qui présentait des symptômes de la COVID-19 et qui aurait été en contact avec un cas confirmé de la maladie, aurait eu un comportement risqué en présence des policiers, d’où l’appel à la santé publique.

Le service des communications du SPVQ a refusé de commenter la situation. «Il faut savoir que l’état de santé des citoyens auprès desquels nous intervenons est confidentiel. Seulement la santé publique a le pouvoir de communiquer des informations sur l’état de santé d’un citoyen. Si les policiers avaient à intervenir auprès d’un citoyen infecté, des consignes claires ont été émises et les mesures nécessaires seront appliquées par les policiers et le Service de police», nous a-t on simplement mentionné. 

À la direction de santé publique, on s’est fait avare de détails, là aussi pour des raisons de «confidentialité». «On suit l’enquête. Comme dans tous les cas qui nous sont déclarés, on analyse la situation, on contacte les personnes, on donne l’information et les mesures préventives, on teste si nécessaire», a simplement indiqué le Dr François Desbiens.