Un manifestant d'extrême droite (à gauche) est confronté par un manifestant anti-racisme lors d'un rassemblement devant l'hôtel de ville de Vancouver, samedi.

Des milliers de manifestants contre le racisme à Vancouver

Quelques milliers de personnes ont pris part samedi à une manifestation contre le racisme et l'intolérance devant l'hôtel de ville de Vancouver.
Selon la police de Vancouver, environ 4000 personnes ont participé à la manifestation. La foule était si importante qu'une rue achalandée avoisinante a été fermée à la circulation automobile.
Des gens ont brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire «vivre avec de l'amour» ou «diversité et force». Plusieurs orateurs ont parlé de tolérance et de la nécessité d'une société encore plus inclusive.
Le maire de Vancouver, Gregor Robertson, a déclaré que sa ville ne soutiendra pas la haine ou l'inégalité. Il estime qu'il faut davantage répandre un message de compréhension.
Une poignée de contre-manifestants sont venus perturber la manifestation. Ils ont rapidement été expulsés par les policiers lorsque les altercations ont menacé de virer à la confrontation physique.
Des rumeurs avaient fait état au cours de la semaine d'une manifestation organisée par l'extrême droite, mais celle-ci ne s'est jamais concrétisée.