Le Soleil
La résolution soumise par des militants néo-démocrates de la section québécoise demande que le NPD reconnaisse «l’erreur historique» du rapatriement de la Constitution en 1982 sans l’accord du Québec et qu’il accueille favorablement une réforme constitutionnelle qui reconnaîtrait «le caractère national du Québec» et viserait à «assurer son adhésion au cadre constitutionnel canadien».
La résolution soumise par des militants néo-démocrates de la section québécoise demande que le NPD reconnaisse «l’erreur historique» du rapatriement de la Constitution en 1982 sans l’accord du Québec et qu’il accueille favorablement une réforme constitutionnelle qui reconnaîtrait «le caractère national du Québec» et viserait à «assurer son adhésion au cadre constitutionnel canadien».

Des militants du NPD veulent que leur parti prenne un virage nationaliste

Mylène Crête
La Presse Canadienne
OTTAWA — Des militants néo-démocrates demandent que leur parti prenne position sur la réforme constitutionnelle proposée en juin par le gouvernement Couillard dans l’espoir de reconquérir le coeur des électeurs québécois en 2019.