Le Soleil
La Cour suprême du Canada doit entendre le 16 mai l’appel logé par la journaliste d’enquête de Radio-Canada Marie-Maude Denis, qui veut faire casser le jugement de la Cour supérieure du Québec l’obligeant à témoigner sur ses sources journalistiques dans le procès pour fraude de Marc-Yvan Côté, Nathalie Normandeau et leurs quatre coaccusés.
La Cour suprême du Canada doit entendre le 16 mai l’appel logé par la journaliste d’enquête de Radio-Canada Marie-Maude Denis, qui veut faire casser le jugement de la Cour supérieure du Québec l’obligeant à témoigner sur ses sources journalistiques dans le procès pour fraude de Marc-Yvan Côté, Nathalie Normandeau et leurs quatre coaccusés.

Des faits nouveaux sur les fuites à l’UPAC

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Les découvertes du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) au sujet des fuites d’information à l’Unité permanente anticorruption (UPAC) sont majeures. Au point où le Directeur des poursuites criminelles et pénales déconseille à la Cour suprême de trancher le litige sur les sources journalistiques alors que les parties sont encore dans le noir.