Le quartier Saint-Sauveur a un indice de canopée de 13 %, la ville a une moyenne de 33 %.

Des efforts pour verdir Saint-Sauveur

Le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur a organisé, dimanche, une marche à travers le quartier sur l’histoire de sa métamorphose et de son verdissement.

Avec un indice de canopée de 13 % alors que la moyenne de la Ville de Québec se situe à 33 %, on peut dire que le quartier Saint-Sauveur manque un peu de verdure. Depuis plusieurs années, les résidants du quartier se plaignent des îlots de chaleurs. Même si la Ville a fait des efforts ces dernières années pour améliorer le verdissement, elle met beaucoup de temps à transformer certains endroits bétonnés en parc. 

«On est dans un quartier très bétonné où il y a eu beaucoup de constructions. Au fil des années, on a réduit les espaces verts pour faire de la place à l’automobile et aux immeubles», a expliqué Cynthia Bureau, animatrice de la marche. 

Le parcours a débuté au parc Victoria, au coin des rues Chênevert et Simon-Napoléon Parent. Le lieu n’a pas été choisi au hasard, il s’agit du plus grand parc du quartier. Mais à sa création, il était bien plus immense. À son ouverture en 1897, on y trouvait une tourelle d’observation, un casse-croûte et une serre, raconte Mme Bureau. 

Au fil de la promenade, les organisateurs de la marche se sont arrêtés à différents endroits stratégiques du quartier, comme le parc Durocher, la rue Saint-Vallier, le boulevard Charest, et la côte Sauvageau  pour expliquer les changements ou demander aux marcheurs ce qu’ils aimeraient y trouver pour favoriser le verdissement.

En parlant de la rue Saint-Vallier, la Ville de Québec a prévu de grands changements entre Langelier et Marie-de-l’Incarnation en 2021. «Ils ont promis de consulter les citoyens et de revoir en profondeur la rue. On demande du verdissement, des espaces pour des terrasses, une réduction de la circulation automobile, et plus de place pour les piétons et les cyclistes», a indiqué Pauline Bissardon, animatrice et coordonnatrice au Comité des citoyens et des citoyennes du quartier Saint-Sauveur.