Des druides appuient la charte de la laïcité

Les intervenants qui défilent devant la commission des institutions se suivent et ne se ressemblent pas. Mardi soir, c'était au tour de la communauté des druides du Québec de déposer un mémoire appuyant le projet de charte de la laïcité du parti Québécois.
Le ministre Bernard Drainville a d'abord voulu en savoir plus sur leur organisation, dont la visite en a fait sourciller plus d'un. Michel-Gérald Boutet et Réal Genest ont expliqué que le druidisme était une forme de spiritualité non religieuse, comme le bouddhisme.Les druides forment une très ancienne communauté, née en Europe, qui a longtemps été secrète et persécutée par les dirigeants de diverses religions. C'est pourquoi les druides appuient aujourd'hui le projet de charte de la laïcité, contrairement aux autres organisations religieuses.
Spécifiant qu'il parlait en son nom personnel, Réal Genest s'est exclamé: «C'est du colonialisme culturel qu'on essaie de faire!», en parlant des gens qui voudraient porter des symboles religieux partout où ils se trouvent, même en travaillant pour l'État.