L’ambiance du spectacle de Bonhomme veut donner un air du sud mélangé au décor hivernal bien installé à Québec.

Des couleurs et du rythme pour le spectacle de Bonhomme

Bonhomme avait sa grande générale de défilé vendredi soir. Tous les détails ont été peaufinés afin d’offrir un spectacle «haut en couleur» les 8 et 15 février prochains.

«Cette année, il y a eu un gros travail pour que tout s’amalgame bien, une question d’énergie et de rythme. Chaque année, on essaie de revisiter les classiques», indique Raphael Posadas, directeur artistique de la séquence de Bonhomme et de la séquence de FLIP Fabrique dans le Défilé.

Toute l’équipe exécutera le plateau de Bonhomme une dernière fois avant le grand jour, l’activité permettra d’ajuster le tir si les enchaînements ne sont pas à point. Le char allégorique du célèbre personnage fera entre autres une sortie de pratique.

Le concepteur sonore Steve Hamel a touché un peu à la chanson de Bonhomme, ce qui nous donne une petite idée du thème de cette année. «On lui a dit de la mettre à sa couleur, en gardant l’aspect traditionnel et en ajoutant une chaleur de samba pour une explosion de couleurs et de mouvements», indique M. Posadas.

L’ambiance veut donner un air du sud, mélangé au décor hivernal bien installé à Québec. «On emprunte le côté festif de ce style de musique. Le but c’est de renouveler le plaisir, on prend des ingrédients qu’on a déjà vus sans réinventer complètement la roue.»

Des danseurs de samba de plusieurs organisations de Québec seront dans les rangs pour offrir des performances dignes des professionnels. 

La musique sera tout de même très variée... on promet même un clin d’œil à Bleu Jeans Bleu.