Des bouteilles d’un produit dangereux tombent dans le fleuve 

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Des bouteilles d’un produit dangereux se sont retrouvées dans les eaux du fleuve à la hauteur de Saint-Jean, à l’île d’Orléans, après être «accidentellement tombées d’un navire», mercredi en soirée. 

Au total, 14 bouteilles de 1,5 litre qui pourraient contenir «des résidus d’un produit dangereux pour la santé», le Weevel-Cide, se sont retrouvées à l’eau. Elles étaient transportées à bord du M/V The Holy.

Selon ce qu’il est possible de lire sur la bouteille, le produit serait une substance active insecticide et rodenticide. Il est utilisé par la Garde côtière canadienne pour nettoyer les cales des bateaux.

L’organisme fédéral a averti la population de l’incident via une publication Facebook, en précisant qu’il y a peu de chance que les bouteilles touchent la rive.

Toutefois, si l’une d’entre elles était aperçue en bordure de l’eau, la Garde côtière demande aux gens de ne rien manipuler et de la contacter en composant le 1-800-363-4735.

«Il s’agit de bouteilles vides [qui] ne représentent aucun danger pour l’environnement, mais pourraient l’être pour les personnes si jamais elles étaient ouvertes», mentionne-t-on dans un avis public.

Qu’est-ce que le Weevil-Cide ? 

Le site web du produit indique que le Weevil-Cide est un «fumigant polyvalent à utiliser sur les produits agricoles crus stockés, les aliments transformés, les aliments pour animaux et les ingrédients alimentaires». 

Le pesticide, qui se transforme en un gaz au contact de l’air ou de l’eau protège contre les ravageurs les plus destructeurs, notamment les insectes foreurs de céréales, les papillons de nuit, les charançons, les coléoptères et les rongeurs fouisseurs, peut-on également lire.