Lucille Munro
Lucille Munro

Des adieux sans bruit: Lucille Munro (1948-2020) 

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
La sympathique septuagénaire, si drôle et extravertie disent ses amis, est tragiquement devenue un des visages connus de la pandémie. Mme Munro est décédée de la COVID-19 le 4 octobre, un peu plus d’un mois après avoir participé à une soirée karaoké au bar le Kirouac, une éclosion qui a entraîné 80 cas d’infection.

Durant 20 ans, Lucille a travaillé comme femme de ménage dans deux grands immeubles résidentiels du quartier Montcalm, le 435 chemin Sainte-Foy et le 440 rue Père-Marquette. On peut même dire qu’elle en était un peu l’âme.

La famille Germain a été propriétaire des immeubles locatifs jusqu’au début des années 2000. 

Richard Germain, hôtelier «retraité» et chroniqueur voyage, qui a habité le «435» durant sa vingtaine, garde encore en mémoire le rire communicatif et si particulier de Lucille. «On la côtoyait tous les jours dans les espaces communs, se rappelle M. Germain. Elle avait un sens de l’humour, un côté théâtral, une bonne humeur contagieuse et était très proche des résidents.»

Richard Germain parle de Lucille comme d’une employée ou plutôt «une partenaire de travail» à la loyauté sans faille. Lorsque sa mère, qui habitait aussi l’immeuble, a eu des pépins de santé, la femme de ménage n’hésitait jamais à lui apporter son aide. 

Lucille Munro avait pris sa retraite en 2014.


« Elle avait un sens de l’humour, un côté théâtral, une bonne humeur contagieuse et était très proche des résidents. »
Richard Germain

La photographe Lise Breton a connu Lucille Munro dans l’immeuble du quartier Montcalm en 2001. Au fil de conversations de balcons, les deux femmes sont devenues amies. Voisine ricaneuse et enjouée, Lucille adorait faire des sorties culturelles. Les deux copines ont vu ensemble des pièces de théâtre comme Les Plouffe et Les Voisins sans oublier des spectacles comme Le retour de nos idoles au Centre Vidéotron. 

Lucille Munro faisait partie d’une grande famille. Son amoureux Yvon Desjardins et ses proches doivent tenir des funérailles intimes en novembre, à Saint-Émile.

À LIRE AUSSI:

Gilberte Larose LeBlanc (1925-2020)

Suzanne Cantin Sylvestre (1934-2020)

Paul Garneau (1928-2020)

Lucien (Luc) Bertrand (1952-2020)

Marjolaine Parisé (1950-2020)

Hilale Fansa (1931-2020)

Nancy-Audrey Whittom (1976-2020)

Rhéal Charron (1922-2020)