Normand Gravel, 57 ans, est décédé dans l’exercice de ses fonctions, happé par un automobiliste en état d’ébriété, un homme de 77 ans.

Dernier hommage à Normand Gravel, tué par un chauffard ivre

Un dernier hommage a été rendu samedi au matelot Normand Gravel, tué par un chauffard ivre le 11 janvier dernier à la traverse Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyola, en Montérégie.

De nombreux collègues du disparu ont assisté à ses funérailles, à Sorel-Tracy.

Le service sur le traversier Lucien-L. à bord duquel la tragédie est survenue a été interrompu samedi matin pour permettre à tout l’équipage de se rende aux obsèques.

Le bateau a été par la suite orné d’une couronne de fleurs en l’honneur du travailleur décédé.

Vendredi, les quelque 660 employés du réseau de la Société des traversiers du Québec ont observé une minute de silence à 11h30. Puis, les sept navires en service ont sonné la corne de brume à dix reprises, un coup pour chacune des années de service du défunt.

Normand Gravel, 57 ans, est décédé dans l’exercice de ses fonctions. Il était à l’emploi de la STQ depuis une dizaine d’années. Il a été happé par un automobiliste en état d’ébriété, un homme de 77 ans.

L’accident s’est produit du côté de Saint-Ignace-de-Loyola, pendant que le traversier était à quai. Les procédures de débarquement étaient en cours pour laisser sortir les usagers du traversier. C’est alors qu’un véhicule en provenance de l’aire d’attente a forcé la barrière d’accès, pour continuer sa route à bord du bateau, où se trouvait le matelot.