Le Soleil
Depuis la fermeture des huit lits de l’urgence psychiatrique de l’Hôpital du Saint-Sacrement en novembre, puis de ses 44 lits d’hospitalisation en psychiatrie en juin, les urgences psychiatriques du CHUL (photo) et de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus débordent.
Depuis la fermeture des huit lits de l’urgence psychiatrique de l’Hôpital du Saint-Sacrement en novembre, puis de ses 44 lits d’hospitalisation en psychiatrie en juin, les urgences psychiatriques du CHUL (photo) et de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus débordent.

Départ massif d'infirmières au département de psychiatrie du CHUL

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Pas moins d’une douzaine d’infirmières quitteront le département de psychiatrie du CHUL en septembre, a appris Le Soleil. Il semble que le débordement chronique et la surcharge de travail liés à la fermeture de lits en psychiatrie ne soient pas étrangers à ce départ massif.