Le mot d’ordre pour les citoyens qui auront à déménager ces prochains jours est «lentement mais sûrement».

Déménageurs, gare à la chaleur!

«Le combo pizza-bière, on oublie ça!» Du moins, ça ira pour après le déménagement, à condition d’avoir bu de l’eau avant. Un conseil qui tient autant pour les professionnels que pour les déménageurs du dimanche… littéralement.

En ces temps chauds et humides qui s’annoncent pour plusieurs secteurs du sud de la province dans les prochains jours, dont Québec, la Santé publique lance un certain nombre de recommandations à la population. A fortiori si vous prévoyez déménager, comme des dizaines de milliers de Québécois le font chaque année aux environs du 1er juillet.

Selon Environnement Canada, «dimanche et lundi seront particulièrement humides avec des températures maximales entre 30 et 36 degrés et un indice humidex dépassant les 40» dans la grande région de Québec. Le mercure sera encore plus élevé dans les jours suivants. Des données qui ne tiennent pas compte des îlots de chaleur, bien présents en zone urbaine. 

D’après le météorologue Steve Boily, la vague de chaleur pourrait se poursuivre jusqu’à «jeudi, vendredi ou samedi». Et plus on se déplace vers le sud-ouest du Québec, à Montréal et à Gatineau, par exemple, plus la chaleur sera intense.

Du point de vue du réseau de la santé, ces épisodes de chaleur suscitent une réelle inquiétude, puisque la «chaleur accablante» a des «impacts sur la mortalité et la morbidité» dans la population, indique la Dre Isabelle Goupil-Sormany, adjointe médicale au Directeur de la santé publique du CIUSSS de la Capitale-Nationale. «La chaleur, c’est dangereux.»

En cas de chaleur extrême, et même avant d’atteindre la ligne qui sépare la simple chaleur de l’épisode caniculaire, le risque d’hospitalisation et de malaise augmente, prévient-elle. «Des coups de chaleur, on en a. C’est bien décrit et [documenté]. On n’en a pas des masses, mais [assez] pour déployer toute cette énergie [en prévention].»

Eau et mollo

Le mot d’ordre pour les citoyens qui auront à déménager ou pratiquer toute activité physique est «lentement mais sûrement». Et le premier conseil est de s’hydrater pour éviter de tomber au combat. 

Pour les déménageurs, «on met de l’eau dans toutes les pièces». «On monte l’escalier, on boit de l’eau, on arrive au camion, on boit de l’eau, on remonte, on boit de l’eau. On boit même si on n’a pas soif», martèle la Dre Goupil-Sormany. 

Même chose pour les sportifs, surtout ceux «pour qui les performances sont importantes». «Ce n’est pas en fin de semaine qu’on va battre notre record au 10 kilomètres. [...] On y va mollo.»

La Santé publique a également une sensibilité particulière pour les poupons, les personnes vivant avec une maladie chronique et les gens vivant seuls.

«Il faut faire extrêmement attention aux jeunes enfants. On ouvre les fenêtres avant de rentrer les poupons dans l’auto», souligne Mme Goupil-Sormany, qui rappelle que les bébés n’ont pas «la capacité» d’exprimer leur malaise dû à la chaleur.

La spécialiste appelle finalement les citoyens à développer leur «fibre sociale». «Pendant les vagues de chaleur, ce n’est pas anodin. On le dit toujours, on le rappelle, ceux qui vivent seuls, les personnes âgées, on s’inquiète d’eux. Il faut avoir le réflexe d’aller cogner chez le voisin, s’assurer que tout va bien.»

***

HEURES D'OUVERTURE DES PISCINES PROLONGÉES

La Santé publique recommande à la population de rechercher les zones d’ombres et de se rafraîchir régulièrement lors d’un épisode de chaleur intense. 

Jeux d’eau, piscines publiques, commerces climatisés, tous les moyens sont bons. Car en cas d’épisode caniculaire, le danger sur la santé vient du fait que le corps n’est pas capable de s’adapter et de réguler à la baisse. 

Pour aider la population, la Ville de Québec a annoncé vendredi que les heures d’ouverture des piscines publiques seraient prolongées jusqu’à 20h dimanche et lundi. Les parcs et les jeux d’eau seront accessibles jusqu’à 21h. 

En fonction de l’évolution de la situation, la Ville pourrait maintenir ces mesures.