Si Hydro-Québec a indiqué mardi ne pas songer à abaisser ses tarifs de façon temporaire, comme c’est le cas en Ontario, la société d’État avait déjà annoncé des mesures facilitatrices pour ses clients.
Si Hydro-Québec a indiqué mardi ne pas songer à abaisser ses tarifs de façon temporaire, comme c’est le cas en Ontario, la société d’État avait déjà annoncé des mesures facilitatrices pour ses clients.

Déjà 60 000 signatures pour l’électricité gratuite

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Plus de 60 000 personnes ont signé une pétition qui demande à Hydro-Québec de fournir l’électricité gratuitement à tous les Québécois durant la crise du coronavirus.

La pétition en ligne a été lancée il y a cinq jours sur le site change.org, par un certain Thierry Charest.

«Devant la crise actuelle du COVID-19 et ses répercussions économiques catastrophiques pour des dizaines de milliers de familles québécoises, nous demandons qu’Hydro-Québec offre son électricité 100 % gratuitement, pour une période indéterminée, à tous ses clients (particuliers et entreprises) sur le territoire québécois», peut-on lire comme résumé.

La fermeture forcée de plusieurs entreprises et commerces, sur ordre de la Santé publique, a causé des milliers de pertes d’emplois dans les derniers jours.

Si Hydro-Québec a indiqué mardi ne pas songer à abaisser ses tarifs de façon temporaire, comme c’est le cas en Ontario, la société d’État avait déjà annoncé des mesures facilitatrices pour ses clients.

Les frais de pénalité pour les factures impayées sont suspendus pour tous ses clients et le moratoire hivernal au cours duquel aucune interruption de service n’est permise, qui devait se terminer le 31 mars, est prolongé jusqu’à nouvel ordre.