Normand Girard a couvert l'actualité pendant 48 ans, notamment comme courriériste à l'Assemblée nationale pour Le Soleil et Le Journal de Québec. 

Décès du journaliste Normand Girard

Le journaliste Normand Girard, qui a couvert l'actualité pendant 48 ans, notamment comme courriériste à l'Assemblée nationale pour Le Soleil et Le Journal de Québec, est décédé d'un cancer du poumon mardi à l'âge de 82 ans à l'Hôpital de l'Enfant-Jésus.
Celui qui avait lancé sa carrière en 1953 à la station de radio CHRL de Roberval, sa ville natale, avait fait le saut vers la presse écrite quatre ans plus tard, quand il avait été engagé à l'hebdomadaire Le Progrès de Thetford Mines.
Il avait ensuite travaillé au quotidien Le Nouvelliste de Trois-Rivières, puis à La Presse, et a aussi été de la courte aventure du Nouveau Journal en 1960. C'est l'année suivante qu'il prend la route de Québec, où il est embauché au Soleil comme journaliste aux affaires municipales, puis à l'Assemblée nationale.
En 1972, il passe au Journal de Montréal et au Journal de Québec, où il demeurera jusqu'à sa retraite en 2001. Fait membre honoraire de la Tribune de la presse, il a aussi obtenu le titre de chevalier de l'Ordre de la Pléiade en 2005. 
M. Girard laisse dans le deuil son épouse Lucienne Gilbert, son fils Marc et ses filles Nancy et Sandra. Les membres de la famille recevront les condoléances à la Coopérative funéraire La Seigneurie de Beauport à compter de 9h30 aujourd'hui. Une cérémonie suivra à 11h à la chapelle de la coopérative.