La baleine noire est une espère menacée. Il en reste environ 400 dans le monde, toutes dans l’Atlantique nord-ouest.
La baleine noire est une espère menacée. Il en reste environ 400 dans le monde, toutes dans l’Atlantique nord-ouest.

D’autres fermetures de quadrilatères de pêche en raison des baleines noires

Gilles Gagné
Gilles Gagné
Collaboration spéciale
CARLETON – Le ministère fédéral des Pêches et des Océans annonce la fermeture vendredi, 16 mai, de 18 quadrilatères marins à la pêche commerciale, en raison de l’observation de deux baleines noires dans le golfe Saint-Laurent au cours de la fin de semaine. Cette aire couvre environ 4000 kilomètres carrés et elle s’ajoute à neuf autres quadrilatères couvrant 2000 kilomètres carrés, dont la fermeture est entrée en vigueur le 8 mai.

Cette première fermeture suivait de cinq jours l’observation de deux baleines noires, plus rapprochées l’une de l’autre, également entre la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. Le nouvel avis de fermeture signifie que tous les pêcheurs, les crabiers essentiellement à cette période de l’année, doivent retirer leurs engins sans surveillance avant 17h vendredi. Il s’agit de casiers reposant sur le fond de la mer, et reliés à la surface par des cordages.

Les gens de Pêches et Océans Canada ne pouvaient préciser lundi si les deux dernières baleines observées à partir d’un avion de surveillance sont les mêmes que celles vues le 3 mai. La fermeture du 16 mai a été révisée en raison des conditions météorologiques attendues dans le golfe cette semaine. En principe, ce type de fermeture est en vigueur pour 15 jours, mais à Pêches et Océans Canada, on indique simplement que l’avis est en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

Le ministère craint que les baleines s’empêtrent dans les cordages des engins de pêche. La baleine noire est une espère menacée. Il en reste environ 400 dans le monde, toutes dans l’Atlantique nord-ouest. Neuf baleines noires sont mortes en 2019 dans ces eaux, mais les experts ont aussi documenté la naissance de neuf baleineaux au cours des derniers mois.