Les deux quadragénaires arrêtés doivent comparaître lundi matin au palais de justice de La Malbaie. Comme la victime a perdu la vie, la conductrice pourrait être accusée de délit de fuite ayant causé la mort.
Les deux quadragénaires arrêtés doivent comparaître lundi matin au palais de justice de La Malbaie. Comme la victime a perdu la vie, la conductrice pourrait être accusée de délit de fuite ayant causé la mort.

Cycliste happé mortellement à Saint-Urbain: la conductrice accusée

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
La femme de 40 ans soupçonnée d'avoir continué à rouler après avoir happé mortellement un cycliste de 14 ans, à Saint-Urbain, dans Charlevoix, a fait face à la justice, lundi.

Lison Asselin a comparu en matinée au palais de justice de La Malbaie, où elle a été accusée d'avoir omis de s'arrêter à la suite d'un accident ayant entraîné la mort.

Si elle est déclarée coupable, la conductrice s'expose à une peine très variable selon les circonstances du crime. Celle-ci peut aller d'une amende de mille dollars jusqu'à l'emprisonnement à perpétuité.

Lundi, la couronne a refusé que Lison Asselin sorte de prison.

Guillaume Dufour, 43 ans, qui était passager au moment de l'accident, a pour sa part été accusé d'entrave à la justice «en cachant un élément matériel», peut-on lire dans la dénonciation. Il a été libéré.

Les deux accusés se sont vus interdire d'entrer en contact avec plusieurs personnes.

Après avoir lutté pour sa vie à l'hôpital, l'adolescent de 14 ans est mort tôt lundi matin, a indiqué Claude Doiron, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

Le jeune cycliste avait été happé vers 21h30, jeudi, alors qu'il circulait à vélo. Il roulait alors avec deux amis sur la rue Saint-Édouard (route 381), au cœur de Saint-Urbain.

Les policiers de la SQ ont par la suite arrêté Lison Asselin et Guillaume Dufour.

Lison Asselin a comparu lundi matin au palais de justice de La Malbaie, où elle a été accusée d'avoir omis de s'arrêter à la suite d'un accident ayant entraîné la mort.