Martin Gagné prendra dès lundi les commandes de la cuisine de l’Assemblée nationale.

Cuisine gastronomique et autochtone à l’Assemblée nationale

Après avoir été chef du restaurant de l’Hôtel-Musée Premières Nations à Wendake, Martin Gagné prendra dès lundi les commandes de la cuisine de l’Assemblée nationale. Il mettra à l’honneur la cuisine du terroir et des Premières Nations, comme le gibier et les plantes, mais aussi le phoque.

Le phoque nourrit les Inuits depuis des millénaires et pour Martin Gagné, il n’a rien de mal à le faire découvrir aux citadins avec des dégustations. «C’est un mets très controversé, mais il y a plein de fer. Il y a une abondance de phoques incroyable. On pourrait nourrir le tiers-monde avec ça», a affirmé Martin Gagné.

Avec cette décision, le nouveau chef des cuisines s’attend à recevoir des pierres comme il en a reçu lorsqu’il était au restaurant La Traite. «La façon de le tuer est un peu barbare, mais c’est la meilleure des façons. Il n’y a pas de honte à privilégier ds produites plus que d’autres. Ça fait partie de notre terroir. Il faut conscientiser les gens à ce qu’on a et le faire découvrir», a-t-il insisté. 

Très amoureux de la nature et des produits de la forêt, le nouveau chef de l’Assemblée nationale travaillera les produits comme le font les autochtones. Il va entre autres faire fumer du poisson, travailler les viandes de gibier de façon plus ancestrale, et utiliser les plantes et les légumes du jardin. «Beaucoup d’efforts ont été mis dans ce jardin. Ça ne se peut pas qu’on ne l’utilise pas à son plein potentiel en déshydratant les plantes et en faisant des conserves avec les légumes pour en avoir toute l’année», a-t-il souligné. 

Cuisine santé 

Mais il n’y aura pas que la cuisine des Premières-Nations à l’honneur. M. Gagné va renouveler complètement la carte du Parlementaire et du Café du Parlement pour proposer une cuisine gastronomique traditionnelle, des plats végétariens, et une cuisine santé.

«Au Café du Parlement, il y a une routine de cabaret. Je ne pense pas qu’on va éliminer ça, mais on va amener des saveurs nouvelles, des plats végétariens, beaucoup plus de plats santés. Il manque un peu d’équilibre pour l’instant. Le personnel de l’Assemblée nationale et le public s’attendent à pouvoir manger de bonnes choses à un prix très abordable», a-t-il spécifié. 

M. Gagné fera également des clins d’oeil à des coopératives forestières et aux fermes de la région. «Il y a certaines coopératives forestières qui transforment des baies sauvages. Quand c’est bon, ça va me faire plaisir d’encourager ces gens-là, les fermes de la région également», a-t-il expliqué.

Ouvert au public tous les jours midi et soir ?

Le restaurant et le café sont ouverts au public, mais seulement en journée du lundi au vendredi. Le nouveau chef souhaite regarder pour une ouverture certains soirs et la fin de semaine. «J’aimerais faire connaitre un peu plus cette table-là aux gens de Québec. C’est sur qu’il y a un processus de sécurité qui est un peu complexe. On va débuter avec les brunchs le dimanche, mais on veut vraiment l’ouvrir aux visiteurs, aux familles.»

M. Gagné aimerait également s’impliquer lorsqu’il y a des évènements comme le Carnaval de Québec. Il dirigera une brigade de 21 personnes et il s’occupera des réceptions et des banquets.