Le Soleil

COVID et philanthropie: du plomb dans l’aide

Normand Provencher
Normand Provencher
Le Soleil
La pandémie de COVID-19 frappe durement les organismes de bienfaisance. Les collectes de fonds ont du plomb dans l’aile en raison de l’annulation des activités-bénéfices et de leur transfert en mode virtuel, forcément moins populaire avec la prolifération du télétravail. Dans tous les organismes de charité, l’heure est à la réinvention. Comment solliciter les donateurs dans cette nouvelle réalité où les besoins ne cessent d’augmenter? Comment poursuivre sa mission communautaire avec moins d’argent, face à un avenir incertain?