Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le sondage accorde une approbation d’un peu plus de 55 % au premier ministre François Legault.
Le sondage accorde une approbation d’un peu plus de 55 % au premier ministre François Legault.

Un sondage classe le rendement des premiers ministres canadiens pendant la pandémie

Lee Berthiaume
La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
OTTAWA — Le travail effectué par les premiers ministres des provinces canadiennes pour contrer la pandémie de COVID-19 n’est pas apprécié également à travers le pays, selon un sondage Léger réalisé avec l’Association des études canadiennes.

L’enquête réalisée du 4 au 20 décembre indique qu’à peine 30 % des répondants de l’Alberta sont satisfaits du rendement de leur premier ministre Jason Kenney, le pire pourcentage parmi les 10 provinces. L’entêtement des dernières semaines de M. Kenney à ne pas imposer de confinement malgré l’explosion du nombre de cas de coronavirus dans sa province lui a valu de nombreuses critiques.

Le taux de satisfaction à l’égard du premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, n’a été mesuré qu’à 31 %. Pendant presque tout l’automne, le nombre d’infections per capita du Manitoba a été le pire parmi toutes les provinces du Canada.

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a recueilli 39 % de la faveur. Les répondants lui ont reproché de ne pas avoir agi assez rapidement face à la montée du nombre de cas dans sa province.

Le sondage accorde une approbation d’un peu plus de 50 % au premier ministre Doug Ford, de l’Ontario, et de 55 % à celui du Québec, François Legault. L’appui est de 59 % à l’égard du chef du gouvernement de la Colombie-Britannique, John Horgan.

À peine 30 % des répondants de l’Alberta sont satisfaits du rendement de leur premier ministre Jason Kenney, le pire pourcentage parmi les 10 provinces.

La région de l’Atlantique, qui n’a pas été fortement touchée par la pandémie de COVID-19 depuis le mois de mars, affiche les meilleurs taux de satisfaction des premiers ministres provinciaux, le plus élevé, de 78 %, étant accordé à celui de la Nouvelle-Écosse, Stephen McNeil.

Le sondage a été réalisé en ligne auprès de 3801 Canadiens. Aucune marge d’erreur ne peut lui être attribué.

Autres sujets

Les participants au sondage ont aussi été invités à juger le rendement de leurs premiers ministres provinciaux sur d’autres sujets, dont leur travail en environnement, leur aide aux personnes les plus vulnérables et leur gestion des finances publiques. Sur ces trois sujets, le premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, a recueilli le plus fort pourcentage d’appuis et Jason Kenney, le plus faible.

À la lumière des réponses à diverses autres questions, le sondage a aussi classé les premiers ministres selon leurs capacités de leadership. Le meilleur rendement, de 8 sur 10, a été attribué au premier ministre King, devant François Legault, à 7,1 et Stephen McNeil, à 6,9. Brian Pallister et Jason Kenney sont en dernière place, à 5,3 et 5,2 sur 10, respectivement.