Un restaurant McDonald de Saint-Nicolas a fermé temporairement ses portes dans la nuit de mardi à mercredi.
Un restaurant McDonald de Saint-Nicolas a fermé temporairement ses portes dans la nuit de mardi à mercredi.

Un McDonald de Lévis ferme en raison d'un cas possible de COVID-19 

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Un restaurant McDonald du secteur Saint-Nicolas, à Lévis, a fermé temporairement ses portes dans la nuit de mardi à mercredi après qu’un employé eut déclaré être atteint de la COVID-19.

«Le 25 août, un employé du 1825, route des Rivières, à Saint-Nicolas, nous a signalé être présumé positif à un test de la COVID-19. Par mesure d’extrême prudence, la décision a été prise de fermer immédiatement le restaurant pour qu’y soient effectués un nettoyage et un assainissement en profondeur par une tierce partie certifiée», a indiqué par courriel une porte-parole de McDonald Canada, Ryma Boussoufa, précisant que le restaurant avait rouvert ses portes mercredi matin.

«Nous avons demandé à tous les équipiers qui auraient pu être en contact étroit avec l’employé de se placer en isolement volontaire jusqu’à ce que d’autres renseignements soient communiqués. Le dernier quart au cours duquel a travaillé l’employé était le 22 août de 13 h à 17 h», ajoute Mme Boussoufa.

McDonald Canada invite tout client qui aurait fréquenté le restaurant le 22 août à suivre les directives des experts de la santé publique en visitant le https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/

La santé publique de Chaudière-Appalaches, qui relève du CISSS, ne révèle pas où sont localisés les cas positifs, indique la porte-parole Mireille Gaudreau. Impossible, donc, de savoir si d’autres cas de COVID-19 ont été recensés en lien avec celui présumé de l’employé du McDonald. «Quand il y a des cas en entreprise, la santé publique les accompagne pour les conseiller dans les mesures à mettre de l’avant», mentionne simplement Mme Gaudreau.

Chez McDonald Canada, on assure que «la santé et le bien-être de nos employés sont nos priorités absolues», et que tous les restaurants ont des normes «très rigoureuses» d’hygiène et de prévention des infections. «Nous continuons à collaborer avec les autorités de santé publique pour soutenir notre personnel et nos clients», termine la porte-parole de la chaîne.

Dans son bilan de mardi, le CISSS de Chaudière-Appalaches faisait état d’un nouveau cas de COVID-19. Mercredi, il en a signalé deux autres, portant à 597 le nombre de cas confirmés dans la région depuis le début de la pandémie. De ces 597 personnes infectées, 581 sont rétablies et huit sont décédées (aucune hospitalisation). La région compterait donc actuellement huit cas (confirmés) actifs.

Un nouveau cas dans la Capitale-Nationale

Le bilan du CIUSSS de la Capitale-Nationale faisait quant à lui état mercredi d’un seul nouveau cas confirmé de COVID-19, ce qui porte à 2027 le nombre de cas recensés dans la région depuis le début de la pandémie. Parmi ces 2027 personnes infectées, 1746 sont maintenant rétablies, 195 sont décédées et trois sont hospitalisées, dont aucune aux soins intensifs. On compterait donc actuellement 86 cas (confirmés) actifs sur le territoire.