Le joueur des Élites a ressenti des symptômes mardi et a immédiatement été retiré du groupe. Il a ensuite passé un test à la COVID-19 qui s'est avéré positif vendredi. 
Le joueur des Élites a ressenti des symptômes mardi et a immédiatement été retiré du groupe. Il a ensuite passé un test à la COVID-19 qui s'est avéré positif vendredi. 

Un cas de COVID-19 chez les Élites de Jonquière

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Un premier cas de COVID-19 positif a été confirmé chez les Élites de Jonquière, forçant l’annulation des deux rencontres préparatoires de la Ligue de hockey midget AAA du Québec qui étaient prévues vendredi soir au Foyer des loisirs contre les Estacades de Trois-Rivières. Il s’agit du premier cas à survenir dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

Joint vendredi, le DG de la formation, Simon Tremblay, avoue que ce premier cas constitue évidemment une surprise puisqu’il y a très peu de cas dans la région (zone verte).

Évidemment, le joueur testé positif ainsi que tous ses coéquipiers et les membres du personnel, des entraîneurs au soigneur en passant par le préposé à l’équipement qui l’ont côtoyé depuis lundi dernier, ont aussitôt été mis en quarantaine. Pour l’instant, tout le monde est allé passer des tests, mais en principe, les symptômes pouvant être détectés vont se manifester de 6 à 10 jours après avoir été en contact avec le joueur qui est originaire de la région. Donc, en plus d’être en isolement, ils ont été invités à rester vigilants face aux symptômes qui pourraient se manifester au cours des prochaines jours.

Dans le communiqué émis par la Ligue de hockey midget AAA du Québec, on précise que toutes les personnes de l’organisation des Élites de Jonquière dont les noms apparaissaient au registre de présences lors des entraînements de lundi et mardi dernier devront aller passer le test de la COVID-19, tout comme la famille du joueur infecté ainsi que la famille de pension.

Température

Lundi dernier, les joueurs des Élites étaient de retour à l’entraînement après la pause forcée de 14 jours décrétée par le gouvernement pour les sports-arts-études. Comme c’était le cas depuis le précamp et le camp, les joueurs faisaient prendre leur température à l’entrée du Foyer des loisirs et remplissaient un questionnaire à savoir s’ils ressentaient des symptômes et s’ils avaient été en contact avec des personnes ayant été déclarées positives. 

«On a suivi les mêmes consignes qu’on avait. Les températures ont été prises lundi, puis mardi. Mais mardi, le joueur a affiché une température de 37 degrés Celsius. Il ne faisait pas de fièvre, mais il a dit qu’il avait mal à la tête et qu’il avait le nez qui coulait un peu. On l’a donc référé pour qu’il aille passer le test. Il n’est pas allé à l’école ni à l’aréna le lendemain. Il n’est pas venu à l’aréna jeudi non plus. Honnêtement, on s’est dit que ça devait être un rhume. Mais c’est là qu’à 14h30 aujourd’hui (vendredi), on a appris la nouvelle», relate Simon Tremblay en entrevue téléphonique.


La confirmation d’un joueur positif à la COVID-19 a causé toute une surprise au sein de l’organisation des Élites midget AAA de Jonquière. La Santé publique a pris en charge le dossier et les joueurs ainsi que tout le personnel de l’équipe est en quarantaine. Comme quoi une situation peut rapidement basculer, constate le DG des Élites Simon Tremblay.

Fragile

Évidemment, la nouvelle a évidemment pris tout le monde par surprise, mais l’organisation s’est vite mise en marche pour déterminer la procédure à suivre. «La ligue midget AAA nous a donné des conseils, mais à partir de maintenant, c’est la Santé publique qui prend en charge le dossier et qui va contacter tout le monde. Nos activités seront arrêtées pour 14 jours et les jeunes seront en isolement. S’il y a des symptômes, il faut être alerte et aller passer le test. S’il n’y a pas de symptômes, ce sera la Santé publique qui va émettre les recommandations (pour la suites des procédures à suivre)», explique le DG des Élites.

Ce dernier avoue qu’il est effectivement surpris que le tout premier cas de la ligue survienne à Saguenay, où il y a très peu de cas contrairement à d’autres régions comme le Bas-Saint-Laurent ou à Québec où il y avait une hausse de cas. «C’est malheureux que ça arrive, mais ça démontre à quel point c’est fragile», concède-t-il en parlant de la rapidité avec laquelle la situation peut basculer.

Même si tout le monde a été pris de court, Simon Tremblay se dit satisfait de la réaction des joueurs et de l’organisation pour réagir rapidement à la situation. 

D’ailleurs, conformément aux directives de la Santé publique et de Hockey Québec, les activités de l’organisation jonquiéroise, entraînements et matchs, ont été suspendues pour une période de 14 jours, et ce, jusqu’au 2 octobre prochain. L’équipe de Trois-Rivières était en route pour les matchs en soirée, mais elle a rebroussé chemin lorsque la LHMAAAQ l’a contactée pour l’aviser de la situation.

Aréna fermé

D’autre part, Ville de Saguenay a fermé l’aréna du Foyer des Loisirs d’Arvida jusqu’à 8h lundi matin, afin de procéder à la désinfection des lieux. Aucune activité ne s’y tiendra pendant cette période pour permettre aux équipes de désinfection de faire leur travail.