John Tavares
John Tavares

Tavares: «une bouffée d’air frais» de revoir ses coéquipiers à l’aréna

TORONTO — Le fait de pouvoir rentrer dans le vestiaire du centre d’entraînement des Maple Leafs de Toronto a permis à John Tavares de resentir un certain retour à la normale.

Le capitaine des Leafs a également vite eut droit à un aperçu de la nouvelle réalité de la LNH, alors qu’elle espère remettre la coupe Stanley à une équipe championne malgré la pandémie de coronavirus.

Tests de dépistage, mesures d’hygiène, masques et distanciation sociale font maintenant partie du «nouveau normal» des joueurs de hockey, alors que la LNH a commencé la phase 2 de son protocole de relance — la deuxième de quatre étapes vers un retour au jeu cet été.

Tavares a vite découvert les limites du plan de la phase 2, alors qu’il a droit à environ 45 minutes d’exercices hors glace et 40 minutes sur la patinoire lors de ces séances optionnelles en petits groupes.

«L’intensité est là. Il y a plusieurs avantages, a-t-il dit lors d’une vidéoconférence, mardi. Mais si je peux vous donner un exemple, j’ai ramené mes bâtons chez moi [lundi] pour pouvoir gagner du temps en posant mon ruban avant d’arriver à l’aréna. Le temps alloué à ceux qui doivent recevoir des traitements après la séance sur la patinoire est également assez court.

«Mais en général, je crois que le travail effectué sur la glace et en gymnase sera bénéfique à long terme dans notre préparation.»

Tavares a patiné en compagnie d’Ilya Mikheyev, Jake Muzzin et Jack Campbell, lundi et mardi. Cody Ceci et Mitch Marner devraient les rejoindre plus tard cette semaine pour compléter l’unité de six.

Six autres joueurs — Zach Hyman, Alexander Kerfoot, William Nylander, Morgan Rielly, Travis Dermott et le gardien des ligues mineures Joseph Woll — composent l’autre groupe ayant patiné jusqu’ici lors de ces séances sans accès pour les médias.

«Les gars sont vraiment contents de pouvoir recommencer à faire ce qu’ils sont habitués de faire, a dit Tavares. Même s’il y a des choses qui sont différentes, c’est comme une bouffée d’air frais de revoir ses coéquipiers à l’aréna.»

Contraintes

Membre du comité conjoint de la LNH et l’AJLNH pour le retour au jeu, Tavares a noté qu’il serait logique que la phase 2 permette éventuellement des groupes de plus de six personnes dans les installations.

Les joueurs d’un même groupe ne peuvent pas changer et il est donc possible que Tavares, Mikheyev et Marner composent un trio lors de la reprise du jeu. Les entraîneurs et membres de la direction peuvent seulement observer de loin les activités sur la patinoire pendant la phase 2.

«Nous commençons comme ça, a dit Tavares, qui a amassé 60 points en 63 matchs cette saison. Nous pouvons profiter de cette période pour nous familiariser les uns avec les autres.

«Nous voulons être à notre meilleur quand le jeu reprendra.»