Depuis mardi, les élèves du primaire et du secondaire dans les zones orange n’ont plus l’obligation de porter le masque en classe, en raison de la vague de chaleur qui s’abat sur la province.
Depuis mardi, les élèves du primaire et du secondaire dans les zones orange n’ont plus l’obligation de porter le masque en classe, en raison de la vague de chaleur qui s’abat sur la province.

Retrait du masque en classe: un pari risqué?

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
En pleine canicule, la fin du port du masque en classe jusqu’à la fin de l’année scolaire permettra peut-être aux élèves de mieux respirer, mais des experts, eux, retiennent leur souffle. La présence du variant indien et la transmission du virus par voie aérienne inquiètent.