En plus de Québec, Chaudière-Appalaches et Montréal passent elles aussi en mode alerte.
En plus de Québec, Chaudière-Appalaches et Montréal passent elles aussi en mode alerte.

Québec en zone orange: le Dr Jacques Girard appelle à la vigilance

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
La Capitale-Nationale enregistrait dimanche 92 nouveaux cas, un nouveau record. Avec cette donnée vient le passage en mode alerte d’une partie de la région. «Tous les indicateurs sont clairs à l’effet que la transmission communautaire s’est intensifiée», dit le Dr Jacques Girard.

L’agglomération de Québec et les environs seront maintenant en mode alerte, jusqu’à Beaupré. Les secteurs de Charlevoix et Portneuf sont épargnés, ils demeurent en jaune, mode préalerte. 

Chaudière-Appalaches change aussi de couleur. La région a enregistré 19 nouveaux cas de COVID-19 dimanche.  

La population a cette fois évité les directives plus strictes, mais n’est pas à l’abri de nouvelles mesures dans un avenir rapproché. Le principal message du gouvernement : éviter de se voir et de se rassembler. 

«Les mesures annoncées envoient un signal assez fort à la population, il faut prendre ça au sérieux ce qui se passe. […] Les mesures sont relativement douces pour le moment, on se réserve la mesure de graduer ces mesures-là, selon l’évolution du virus. On pourrait aussi très bien revenir à un niveau de préalerte», indique le directeur par intérim de la santé publique au CIUSSS, Dr Jacques Girard.

«Tous les indicateurs sont clairs à l’effet que la transmission communautaire s’est intensifiée», a dit le Dr Jacques Girard, directeur par intérim de la santé publique au CIUSSS de la Capitale-Nationale.

La hausse des cas de la dernière semaine explique en grande partie ce passage au orange. Le DGirard a transmis des données qui sont préoccupantes pour la santé publique : plus de 400 cas ont été enregistrés dans la dernière semaine, alors que le nombre était à 24 à la fin du mois août, il s’agit de 20 fois plus de cas.  

«Il était inévitable de faire quelque chose. Vous avez noté que les gens se rassemblent, font des activités sociales, c’est là que ça se passe. […] On demande aux gens de ralentir le côté de la socialisation tous azimuts. Vous le faites, mais dans un environnement réduit», ajoute le DGirard.  

Vendredi, la région de Québec avait déjà fracassé un record de cas, avec 86 tests positifs. Les nouvelles directives sanitaires, en vigueur dès demain, concernant majoritairement les heures d’ouverture des restaurants/bars, les rassemblements ainsi que les visites dans les centres pour personnes âgées.  

LIRE AUSSI : Québec serre la vis: trois régions passent en zone d'alerte orange

Charlevoix et Portneuf en jaune 

Le nombre de cas dans Charlevoix et Portneuf peut se compter sur les doigts d’une main. La situation n’a rien à voir avec le centre-ville de Québec par exemple.  

Cette population a toutefois plusieurs contacts avec les gens de Québec. Un message de vigilance doit être lancé, dit le DGirard. 

Comment éviter que les gens de Québec se rendent à Portneuf pour festoyer? 

«Si on avait modifié les heures d’ouverture [des bars et restaurants] de manière trop importante, ça aurait amené des déplacements dans la population, ce qu’on voulait à tout prix éviter. On se met sur pause pour une semaine ou deux, on verra ensuite», ajoute le directeur intérimaire de la santé publique de la Capitale-Nationale. 

En terminant, le Dr Girard rappelle que l’évolution de la situation est en analyse tous les jours et qu’il est difficile de prédire la suite des choses sans les données des prochains jours.   

«Le virus nous mène par le bout du nez», soutient-il.