Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La phase de vaccination déjà bien entamée dans les résidences privées pour aînés se poursuit dans la région de Québec.
La phase de vaccination déjà bien entamée dans les résidences privées pour aînés se poursuit dans la région de Québec.

Près de 2000 aînés vaccinés en résidences privées à Québec; Pfizer envoie 1950 nouvelles doses 

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Avec la réception de 1950 nouvelles doses du vaccin Pfizer-BioNtech dans la région de Québec mercredi, la phase de vaccination déjà bien entamée dans les résidences privées pour aînés se poursuit.  

Depuis samedi, les équipes mobiles du CIUSSS de la Capitale-Nationale ont terminé l’administration d’une première dose dans au moins quatre résidences privées pour aînés (RPA) de la région.

L’opération, qui a permis jusqu’ici de vacciner environ 1750 personnes, avait débuté la fin de semaine dernière, avec l’arrivage de 1940 doses du fabricant Moderna, après plus d’une semaine de pause forcée sans vaccins à donner.

Le Manoir et Cours de l’Atrium à Charlesbourg et la résidence Ékla à Sainte-Foy étaient les premières à avoir le vaccin. L’ordre de priorisation a été établi en fonction de la grosseur des résidences, les plus imposantes représentant un «plus fort risque de contagion».

À LIRE AUSSI: Début de la vaccination: «soulagement» dans les résidences privées pour aînés de Québec

Objectif: 20 000 aînés en quatre semaines

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale maintient son objectif: avoir vacciné en quatre semaines l’ensemble des personnes âgées qui habitent dans les résidences privées pour aînés, soit 20 000 résidents, si les vaccins arrivent au rythme prévu. Le déploiement des équipes sur le terrain continue.  

Jeudi matin, ce sera au tour du Faubourg Giffard et des résidences privées Saint-Philippe et Jazz Ste-Foy d’avoir la visite du CIUSSS de la Capitale-Nationale. Puis, les résidents du St-Patrick, les Jardins de la Noblesse et le Jules-Verne seront quant à eux ciblés vendredi.

D’ici samedi, la Direction régionale de santé publique prévoit avoir vacciné près de 2000 aînés de plus. Environ 200 travailleurs de la santé seront pour leur part conviés au Centre de foires d’ExpoCité pour y recevoir leur première dose.

Le Manoir et Cours de l’Atrium à Charlesbourg (photo) et la résidence Ékla à Sainte-Foy étaient les premières à avoir le vaccin, samedi.

Les employés des résidences privées pour aînés vont être appelés à se rendre «ultérieurement» dans les cliniques de vaccination de la région.

La présente phase de vaccination en RPA, lesquelles figurent au nombre de 156 sur le territoire, concerne aussi les communautés religieuses (près de 100), et éventuellement des habitations à loyer modéré (HLM) et des coopératives pour aînés.  

Depuis le 14 décembre, tout près de 27 000 personnes ont été vaccinées dans la Capitale-Nationale.

La région de Chaudière-Appalaches a reçu «une petite quantité» de doses, lui permettant d'en administrer à des travailleurs de la santé et à des aînés en RPA. La vaccination d'aînés en RPA, qui vise 17 000 personnes dans cette région, avait débuté à la fin janvier et doit reprendre dès la fin de semaine. 

Suivront les personnes âgées de 80 ans et plus «dans les prochaines semaines», indique le CISSS de Chaudière-Appalaches. 

À ce jour, un peu plus de 10 000 personnes ont été vaccinées en Chaudière-Appalaches.

Bilan régional 

Pour une deuxième journée consécutive, la région de Chaudière-Appalaches signalait mercredi plus de nouveaux cas que sa voisine, la Capitale-Nationale. Au total, elles cumulaient 69 infections de plus que la veille.

Une dizaine de nouveaux cas de mois que mardi ont été recensés dans la Capitale-Nationale. Avec 31 personnes nouvellement infectées, elle suit toujours la tendance qui pourrait la guider vers la «zone orange» dans quelques semaines.

À LIRE AUSSI: À quand la «zone orange» dans la grande région de Québec?

Pour ce faire, la région devrait compter moins de 50 cas quotidiens et pas plus de 70 hospitalisations. Ce dernier indicateur est aussi de bon augure pour la Capitale-Nationale, alors qu’on dénombrait mercredi 57 lits occupés à cause de la COVID-19, dont neuf aux soins intensifs.

Il y a une semaine, le directeur régional de Santé publique, le Dr André Dontigny convenait à une «importante» amélioration de la situation épidémiologique, mais depuis seulement un court laps de temps.

«La préoccupation c’est est-ce que ça va se maintenir?» questionnait-il, faisant notamment face à une augmentation des éclosions en milieux scolaires.

Le directeur régional de Santé publique de la Capitale-Nationale, le Dr André Dontigny

Depuis ce temps, la baisse semble non seulement se maintenir, mais continue même de s’améliorer davantage. La semaine dernière, la Capitale-Nationale enregistrait 41 nouveaux cas par jour, en moyenne.

Au total, 21 819 cas et 955 décès ont été confirmés sur le territoire depuis le début de la pandémie.

Chaudière-Appalaches

À l’instar de la Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches est aussi sur la bonne voie, au chapitre des nouvelles infections, notamment, elle qui n’en rapportait que 38 de plus, mercredi. Lundi, ce nombre avait chuté à 15, soit largement sous le seuil recommandé de 40 pour un passage envisageable au palier orange.

Les hospitalisations, moins nombreuses de jour en jour, pointent elles aussi vers le niveau d’alerte inférieur qui en prescrit moins d’une vingtaine. Dans les hôpitaux de la région, 16 personnes demeuraient hospitalisées, dont six en soins intensifs, selon les plus récentes données fournies par le CISSS de Chaudière-Appalaches.

La région totalise donc 11 380 cas confirmés de COVID-19 de même que 277 décès, soit deux de plus que la veille.

EN BREF

Capitale-Nationale

  • 31 nouveaux cas confirmés, pour un total de 21 819 depuis le début de la pandémie
  • 955 décès (statu quo)
  • 20 377 personnes guéries
  • 57 personnes hospitalisées (-3), dont neuf aux soins intensifs
  • 487 cas actifs
  • 49 éclosions actives
  • 26 995 doses du vaccin administrées (+539)

Chaudière-Appalaches

  • 38 nouveaux cas confirmés, pour un total de 11 380 depuis le début de la pandémie
  • 277 décès (+2)
  • 10 745 personnes guéries
  • 16 personnes hospitalisées (-3), dont six aux soins intensifs
  • 390 cas actifs
  • 57 éclosions actives
  • 10 841 doses du vaccin administrées (statu quo)