Le Dr Horacio Arruda en conférence de presse à Québec, jeudi
Le Dr Horacio Arruda en conférence de presse à Québec, jeudi

Port du masque en communauté: pas obligatoire, mais «fortement recommandé»

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
La santé publique ne rendra obligatoire le port du masque artisanal dans la communauté, mais il sera «fortement recommandé», a dit jeudi le Dr Horacio Arruda.

Le port du couvre-visage «va faire l’objet d’une recommandation assez forte, particulièrement pour les gens qui vont prendre le transport en commun et qui ne pourront pas respecter la distanciation de deux mètres», a indiqué le directeur national de la santé publique lors du point de presse quotidien du gouvernement. 

«On ne peut pas rendre ça obligatoire compte tenu de son niveau d’efficacité. En termes juridiques, ce serait excessivement contestable. Donc ça va être une forte recommandation», a-t-il précisé.

Les autorités de santé publique diffuseront sous peu «des moyens assez simples pour que les personnes puissent se fabriquer un couvre-visage adéquat», a par ailleurs promis le Dr Horacio Arruda.

Selon lui, le port du masque deviendra en quelque sorte «un sens civique pour quelqu’un qui ne voudrait pas être perçu comme un contaminateur».

Le Dr Arruda a du reste rappelé qu’il était «très important pour les personnes malades, qui ont des symptômes, de ne pas sortir à l’extérieur».

La nouvelle position de la santé publique sur le porte du couvre-visage en communauté devrait être rendue publique sous peu.