La résidence privée pour ainés Place Alexandra est un nouveau lieu d’éclosion de COVID-19 à Québec.
La résidence privée pour ainés Place Alexandra est un nouveau lieu d’éclosion de COVID-19 à Québec.

Nouvelle éclosion à Québec : la résidence Place Alexandra placée en isolement

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
La résidence privée pour aînés Place Alexandra est un nouveau lieu d’éclosion de COVID-19 à Québec. Quatre tests positifs ont été recensés samedi soir, l’endroit a donc été placé en isolement dimanche. Toutes visites ou sorties, sauf pour raison médicale, sont interdites. 

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a suspendu l’accès au bâtiment dimanche, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Il pourra donc dresser rapidement le portrait épidémiologique complet de l’ensemble des résidents et des employés de la résidence de Beauport.

«Une demande de dérogation aux directives de visites et sorties du plan de déconfinement du 18 juin a été acheminée à cet effet au ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et sera réajustée en fonction des résultats des dépistages», précise Mathieu Boivin, porte-parole du CIUSSS. 

La Direction de la Santé publique de la Capitale-Nationale a déployé une escouade chargée d’appliquer les mesures appropriées de prévention et de contrôle des infections. L’équipe veillera aussi aux soins des résidents, à la logistique et à l’hygiène de l’endroit .

Afin d’épauler le milieu, des effectifs supplémentaires ont été envoyés à la résidence de Beauport, et le CIUSSS effectue un suivi étroit de la situation sur place. 

Tous les résidents et employés ont subi un test de dépistage dimanche, symptômes ou pas. On a aussi assuré la désinfection complète de l’endroit. 

La région de la Capitale-Nationale comptait 32 nouveaux cas positifs à la COVID-19 dimanche, pour un total de 2233 personnes infectées depuis le début de la pandémie.