Muzikâl en tournée dans une résidence près de chez vous [VIDÉO]

Le temps s’est mis sur pause un cours instant, lundi après-midi, aux Résidences Kirouac, une résidence privée pour personnes âgées dans le quartier Saint-Sauveur à Québec. Les airs de Charlotte Cardin, Céline Dion et Notre-Dame-de-Paris ont résonné, grâce à Muzikâl, une école de comédie musicale.


Outre la COVID-19 en trame de fond, lundi s’annonçait être une petite journée grisâtre comme il y en a souvent. En Basse-Ville de Québec, le Boulevard Charest accueillait une circulation fluide. Piétons, cyclistes et coureurs sillonnaient les trottoirs à la recherche du deux mètres de distance entre tous. 

Mais, sur la rue Kirouac, on voyait au loin s’agiter les drapeaux orange de Muzikâl. Et dans le stationnement des Résidences Kirouac, dans la cour arrière, des résidents sont sortis sur leur balcon intrigués. C’est Josée Landry Gagnon, copropriétaire de Muzikâl, qui a animé le spectacle : «Muzikâl est fier de venir donner de l’amour en chanson à nos aînés», a-t-elle lancé lors de son ouverture.

Avec l’arrivée de la COVID-19, la toute première école de comédie musicale de Québec, née en novembre 2019, a vu ses spectacles et ses cours annulés. Muzikâl a décidé de joindre l’utile à l’agréable : divertir gratuitement les aînés de la région, confinés depuis maintenant plusieurs semaines, et permettre à ses étudiants d’exercer leurs talents.

Balançoire, chaise berçante, quadriporteur, une fois tous confortablement installés, l’attention des spectateurs s’est portée sur trois jeunes chanteuses de l’école de comédie musicale, qui ont défilé une à une pour offrir un peu de leur voix et de leur cœur aux résidents. De leur voix douce et paisible, Charlotte, Ève et Laurie ont interprété des chansons qu’elles avaient choisies pour l’occasion. Touchées par la situation des aînés en résidences, les trois jeunes femmes souhaitaient «leur apporter un peu de bonheur».

Pour Laurie, 22 ans, «Ensemble pour nos aînés» est un projet qui lui tient particulièrement à cœur. Travaillant elle-même en CHSLD, Laurie se dit consciente des enjeux difficiles vécus dans les résidences. «Je trouve que les personnes âgées sont souvent négligées dans la société. C’est une clientèle très isolée. Tout ce que je souhaite, c’est ce que ce spectacle leur apporte un peu de soleil dans leur journée», souligne-t-elle.

À la fin du spectacle, le copropriétaire de Muzikâl et professeur de chant, Mathiew Marcoux Tellier, s’est fait voler la vedette par un résident de 91 ans qui, devant les rires de tous, a pris le micro afin d’interpréter, à l’harmonica, une chanson d’Elvis Presley. 

Le Soleil n’a pas été en mesure de recueillir les commentaires des résidents; la direction de la résidence a opposé son refus à toute entrevue. Les résidents semblaient très heureux et satisfaits de la performance à laquelle ils ont assisté.

Pour la suite de sa tournée, «Ensemble pour nos aînés» rassemblera différents étudiants et chanteurs invités qui viendront à leur tour chanter et danser sur des chansons qui leur tiennent à cœur. D’ici la fin juin, Muzikâl rendra visite à 16 résidences de Québec et de Lévis afin de leur offrir un spectacle divertissant, de quoi faire bouger les hanches et même oublier, le temps de quelques chansons, la COVID-19.