Les Îles-de-la-Madeleine recensent leurs trois premiers cas de COVID-19

Épargné jusqu'ici, le territoire des Îles-de-la-Madeleine compte, depuis mardi, ses trois premiers cas de personnes infectées à la COVID-19. Il s'agit tous de gens qui revenaient d'un voyage à l'extérieur du pays.

En Gaspésie, un nouveau cas est confirmé par la direction de la santé publique de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Il vient s'ajouter aux trois autres révélés samedi dans la péninsule. En incluant l'archipel, ces nouveaux cas portent le total à sept malades du coronavirus.

Le directeur régional de la santé publique refuse de dire si ces personnes avaient été en contact entre elles. Le DYv Bonnier-Viger s'oppose également à préciser la ou les MRC où se trouvent les gens infectés. «Le territoire est grand, mais la population est petite et les gens se connaissent tous, prétexte-t-il. Le virus circule partout.»

Selon le médecin, aucun des cas ne requiert une hospitalisation. Ils sont en isolement à la maison, tout comme la centaine de personnes avec qui ils ont été en contact étroit. «On communique avec eux à tous les jours et tout le monde va assez bien», estime le Dr Bonnier-Viger. Toutefois, s'il s'avérait que l'un de ces individus ait besoin d'être hospitalisé, le directeur de la santé publique assure que les hôpitaux du territoire seraient prêts à les accueillir. Pour les cas plus graves, ils seraient transférés à Québec ou à Montréal.

La Gaspésie dispose de centres de dépistage installés dans des roulottes situées à proximité des hôpitaux et qui offrent le service de prélèvement à l'auto. Pour l'instant, ces centres reçoivent des petits volumes de gens. Le Dr Bonnier-Viger estime que dans la péninsule, «le virus a un peu de misère et que c'est bien comme ça». Jusqu'à maintenant, 200 personnes ont été testées, dont une trentaine qui sont en attente du résultat.

Un premier cas sur la Côte-Nord

La Côte-Nord a enregistré son premier cas de COVID-19 mardi. Du côté du Bas-Saint-Laurent, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la région confirme un nouveau cas. La personne a été en contact avec les trois autres déjà détectés à Rivière-du-Loup. Par conséquent, l'Est-du-Québec compte maintenant douze personnes infectées par le virus.