Plus d'un adolescent québécois sur deux - soit 53 % - a réduit ses activités physiques au cours de la pandémie, constate la Coalition québécoise sur la problématique du poids.
Plus d'un adolescent québécois sur deux - soit 53 % - a réduit ses activités physiques au cours de la pandémie, constate la Coalition québécoise sur la problématique du poids.

Les adolescents ont ralenti l'activité physique pendant la pandémie

La Presse Canadienne
Plus d'un adolescent québécois sur deux - soit 53 % - a réduit ses activités physiques au cours de la pandémie, constate la Coalition québécoise sur la problématique du poids.