Le RTC désinfectera les bus «maximum» aux 2 jours

«Afin de collaborer aux efforts collectifs visant à prévenir la propagation du [coronavirus]», le Réseau de transport de la capitale (RTC) annonce que les autobus de sa flotte seront désinfectés, tout au plus, aux deux jours.

«On met les bouchées doubles», indique Brigitte Lemay, coordonnatrice aux relations publiques, jointe au téléphone. Le nettoyage des bus deviendra donc la norme.

Quand laviez-vous les autobus avant cette nouvelle directive ? «Avant, c’était selon la condition de chacun des véhicules. C’était moins systématique.»

«Dès maintenant, et jusqu’à nouvel ordre, les véhicules seront désinfectés sur la base de leur usage en termes d’heures de service», précise un communiqué corporatif transmis aux médias vendredi. «À titre d’exemple, les véhicules affectés aux parcours Métrobus seront désinfectés chaque jour et ceux dont l’usage est plus limité pourraient être désinfectés aux deux jours au maximum.»

«La priorité est d’assurer la désinfection des points de contact avec les mains, soit les sangles et barres de maintien, les sonnettes, les portes, ainsi que l’habitacle chauffeur», poursuit-on dans le document distribué par Brigitte Lemay. «Les stations tempérées sont également assujetties à un protocole de désinfection en regard des points de contact avec les mains.»

Il sera par ailleurs demandé de ne pas entrer en contact physique avec les chauffeurs et chauffeuses. «Dès maintenant, le client devra montrer sa correspondance au chauffeur sans lui remettre. Nous demandons la participation de la clientèle à ce sujet.»


« La priorité est d’assurer la désinfection des points de contact avec les mains, soit les sangles et barres de maintien, les sonnettes, les portes, ainsi que l’habitacle chauffeur. »
Réseau de transport de la capitale

Transport adapté

«La procédure de désinfection renforcée sera aussi appliquée quotidiennement aux minibus du Service de transport adapté de la capitale (STAC) et de ses partenaires, ainsi qu’aux taxis qui effectuent du transport adapté pour le STAC», ajoute Mme Lemay.

Toutefois, les nombreuses fermetures annoncées au cours des dernières heures forceront l’annulation de plusieurs trajets. «Tous les déplacements sont automatiquement annulés pour les clients qui se destinent vers les établissements et organismes étant fermés.»

Pour les employés

Le RTC met également en vigueur un plan de nettoyage afin de limiter la propagation éventuelle de la COVID-19. «Tous les points de contact majeurs avec les mains sont désinfectés en continu, autant dans les garages que les bureaux administratifs. Une attention particulière est portée à la désinfection des aires communes des chauffeurs.»

 Aussi, comme les autres fonctionnaires du Québec, les employés du RTC devront s’isoler durant 14 jours s’ils reviennent d’un séjour à l’étranger. Ils doivent, en outre, «annuler toute rencontre prévue à l’extérieur du pays ou avec des représentants provenant d’autres pays. Le RTC demande également à ses employés de ne pas participer à des événements de plus de 250 personnes et d’annuler toute rencontre non essentielle.»

+

La STLévis continue d'opérer

La Ville de Lévis a annoncé avoir pour objectif de maintenir les services de transport en commun sur son territoire. La STLévis a donc mis en place depuis quelques semaines des procédures de désinfection. En s’étant procuré l’équipement nécessaire, la Ville affirme être en mesure de réaliser 12 000 désinfections pendant deux mois. Les autobus sont normalement nettoyés en entier aux huit semaines, mais des séances de désinfections n’ont habituellement pas cours. Émilie Pelletier