Cette semaine, la fermeture temporaire de certains commerces et restaurants a contribué à bien remplir le frigo libre-service accessible en tout temps sur le parvis de l’église Saint-Roch

Le partage au temps de la COVID-19

Le Frigo libre-service de Saint-Roch fonctionne toujours malgré la menace de la COVID-19. «Le frigo est toujours accessible et le but c’est de le garder accessible, mais en ayant un souci de le nettoyer le plus souvent possible», assure Jean-René Boutin, coordonnateur de projets à l’Engrenage Saint-Roch.

«On nettoie vraiment l’intérieur, la pognée, le frigo de fond en comble», décrit le coordonnateur qui reconnait que la méthode n’est peut-être pas parfaite.

Son équipe et lui ont pesé les pour et les contre avant de décider de maintenir le service en place. «Les gens qui l’utilisent c’est des habitués qui le fréquentent souvent et il y en a beaucoup qui dépendent de ce frigo-là, explique Jean-René Boutin. On s’est dit que c’était trop un besoin essentiel pour qu’on le retire comme ça.» 

Cette semaine, la fermeture temporaire de certains commerces et restaurants a contribué à bien remplir le frigo libre-service accessible en tout temps sur le parvis de l’église Saint-Roch. «C’était le positif dans le négatif, disons. Mais là maintenant que tout sera fermé pour de vrai, je ne sais pas à quel point ce sera utilisé», remarque le coordonnateur.

«Ce qu’on a besoin en ce moment c’est de l’aide», annonce Jean-René Boutin qui a dû demander à une personne bénévole de ne plus venir nettoyer le frigo puisqu’elle était jugée à risque de contractée la COVID-19. «On a commencé, via notre page Facebook et nos réseaux personnels, à essayer de trouver des gens qui seraient prêts à venir donner un coup de main pour venir le nettoyer quelques fois par jour», informe le coordinateur.