Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Patricia McKinnon, directrice de la vaccination au CIUSSS de la Capitale-Nationale
Patricia McKinnon, directrice de la vaccination au CIUSSS de la Capitale-Nationale

La vaccination passe «en deuxième vitesse» à Québec

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Les vaccins arrivent à Québec! Plusieurs personnes seront vaccinées dans les prochains jours, dans la Capitale-Nationale, alors que près de 43 000 doses sont attendues, un lot record.

D’abord, Québec a reçu les 22 700 doses prévues du vaccin Pfizer lundi. À ce nombre s’ajoutent les 8000 doses additionnelles venant de Montréal, dont plus de la moitié arriveront avant la fin de la semaine.

La région a reçu aussi 13 900 doses du vaccin AstraZeneca, les boîtes sont arrivées mercredi. Le CIUSSS assure «prendre une deuxième vitesse» dès jeudi pour la vaccination.

Pour les 55 ans et plus : vaccin AstraZeneca

Jeudi, deux cliniques dédiées aux vaccins AstraZeneca seront ouvertes pour les personnes de 55 à 79 ans.

La première clinique est située au Centre de recherche CERVO, derrière l’Institut universitaire en santé mentale de Québec à Beauport. Pour la deuxième, les citoyens se dirigeront à la salle des Chevaliers de Colomb, à L’Ancienne-Lorette, dans un bâtiment situé tout près de l’Aquagym Elyse Marcotte.

Elles offriront les doses sans rendez-vous d’abord, pour les quatre prochains jours, donc jusqu’à dimanche.

«Il n’y aura pas d’inscription par téléphone ou sur Internet pour la vaccination avec AstraZeneca à ces deux cliniques. Pour obtenir le vaccin à l’une de ces deux cliniques, vous devrez obligatoirement vous présenter sur place pour recevoir un coupon», explique le CIUSSS.

Sur place, les coupons seront donnés à l’aide d’un service à l’auto, personne ne devra débarquer du véhicule. Sur ce coupon, une plage horaire sera inscrite. La personne devra alors se présenter à l’intérieur de cette plage horaire pour obtenir le vaccin «pour éviter trop d’attente sur place».

Les coupons seront distribués dès 6h le matin aux personnes de 55 ans et plus. Lorsque tous les coupons seront distribués pour la journée, le CIUSSS informera la population à l’aide de panneaux lumineux et sur sa page Facebook.

«Il pourrait y avoir un fort achalandage dans les prochains jours dans les secteurs d’Estimauville à Beauport et de la rue Notre-Dame. Nous aurons l’aide du Service de police de Québec pour faciliter la circulation dans ces deux secteurs», met en garde le CIUSSS.

Avec ces deux cliniques de vaccination AstraZeneca, les équipes pourront vacciner entre 1260 et 1560 personnes par jour.

Clinique au centre de recherche CERVO : ouverte jeudi et vendredi de 7 h à 20 h, et samedi et dimanche de 7h à 22h30. 960 personnes vaccinées par jour avec huit travailleurs de la santé.

Clinique de L’Ancienne-Lorette : ouverte jeudi et vendredi de 7h à 15h, et samedi et dimanche de 7h à 23 h. 300 à 600 personnes vaccinées par jour.

À L'Ancienne-Lorette, la vaccination s’y fera en «îlot», les personnes seront placées en cercle et les vaccinateurs feront le tour des personnes à vacciner. «Une méthode qui nous permettra de maximiser l’efficacité de l’opération sur un site de petite configuration. La vaccination en îlot a déjà fait ses preuves dans la région de Montérégie», explique le CIUSSS.

Ailleurs dans la région de Québec, d’autres cliniques de proximité avec le vaccin AstraZeneca pourraient ouvrir dans Portneuf, Charlevoix et la Côte-de-Beaupré dans la prochaine semaine. Des annonces se feront prochainement à ce sujet.

Acceptabilité du vaccin

Le CIUSSS ne s’en cache pas, le vaccin AstraZeneca a eu une mauvaise presse dans les dernières semaines. Toutefois, elle l’assure de nouveau : le vaccin est bon. 

«AstraZeneca a eu une difficulté d’appropriation par la population. C’est un bon vaccin. Oui, on veut voir l’acceptabilité de la population. Plus notre population de Québec va accepter le vaccin AstraZeneca, plus on va recevoir des doses de ce vaccin-là et on va l’administrer en grande quantité dans notre région pour augmenter notre couverture vaccinale», indique Patricia McKinnon, directrice de la vaccination dans la Capitale-Nationale.

Dans les centres de vaccination ouverts, sur 5000 rendez-vous, seulement 2 % des gens ont refusé le vaccin. «C’est une minorité», assure Mme McKinnon.

Selon les données du CIUSSS, la population âgée de 55 ans et plus représente plus de 100 000 personnes.

«On pense être capables d’administrer ces vaccins d’ici la fin de la semaine. La clientèle avait très hâte d’avoir accès à la vaccination, on se le fait beaucoup demander. En l’offrant plus rapidement avec ce vaccin-là, on pense que la réponse sera bonne. Une personne n’aura pas à attendre jusqu’à la mi-mai pour se faire vacciner, par exemple», termine Patricia McKinnon.

Pour les 60 ans et plus : Pfizer et Moderna

Dès jeudi matin, les gens de 60 ans et plus pourront prendre rendez-vous sur Clic Santé ou par téléphone afin de se faire vacciner avec le vaccin de Pfizer ou celui de Moderna.

La population des personnes de 60 à 65 ans dans la région de la Capitale-Nationale est estimée à environ 50 000 personnes.

  • Pharmacie et entreprises

La vaccination en pharmacie devrait prendre son envol à la mi-avril, le ministère en fera l’annonce prochainement. Même chose pour la vaccination en entreprises.

  • D’autres données

Jusqu’à maintenant, 131 402 personnes sont vaccinées dans la région de Québec, ce qui représente 17,5 % de la population de la Capitale-Nationale chez les personnes âgées de 18 ans et plus.

CHAUDIÈRE-APPALACHES

Comme sa voisine, la population de Chaudière-Appalaches âgée de 60 ans et plus est autorisée à prendre rendez-vous pour se faire vacciner, dès ce jeudi. Les personnes nées en 1961 et avant peuvent s’inscrire pour réserver leurs plages horaires sur la plateforme ClicSanté ou encore par téléphone, au 1-877-644-4545 ou au 418-644-4545.

L’ouverture, jeudi, de deux cliniques de vaccination sans rendez-vous est par ailleurs prévue sur le territoire. Elles seront installées au Centre des congrès de Lévis et au Georgesville de Saint-Georges pour les quatre prochains jours. Seul le vaccin AstraZeneca y sera distribué aux citoyens de 55 à 79 ans. Comme le vaccin AstraZeneca n’est pas administré aux personnes immunosupprimées, elles ne doivent pas s’y présenter. 

D’autres centres pourraient éventuellement s’ajouter, indique le CISSS de Chaudière-Appalaches. Avec Émilie Pelletier

Centre de congrès de Lévis : 8h à 16h pour les quatre prochains jours

Georgesville de Saint-Georges : 8h à 16h pour les trois prochains jours, 8h à 16h dimanche