La date pour abandonner les cours sans échec repoussée à l'UL

De nouvelles mesures mises en place par l’Université Laval permettront aux étudiants d’abandonner leurs cours actuels sans mention d’échec et sans remboursement des droits de scolarité, s’ils ne désirent pas les terminer cet hiver.

«Nous sommes conscients que la suspension des cours en présentiel chamboule la vie de nos étudiantes et étudiants. C’est pourquoi nous avons décidé de repousser la date limite d’abandon des cours du 23 mars 2020 au 26 avril 2020», peut-on lire sur la page Web de l’université dédiée à la situation de la COVID-19. 

La mesure touche tous les cours de la session d’hiver. Si les étudiants ne veulent pas terminer leur cours en raison de la situation de crise sanitaire actuelle, ils pourront les reprendre facilement lors d’une autre session. 

Quant aux cours d’été, seulement ceux pouvant être entièrement réalisés à distance seront autorisés pour l’année 2020, afin de conserver les mesures de prévention concernant la propagation du coronavirus.

L’Université Laval enregistre aussi une mobilisation de son personnel historique. Le personnel enseignant travaille tous les jours pour effectuer un virage vers l’enseignement à distance, dans la mesure du possible. Des ententes se sont confirmées mercredi entre la direction de l’université et les syndicats, toujours dans le but d’assurer la santé et la sécurité de la communauté de l’UL.

Les professeurs et les chargés de cours s’activent à adapter leurs cours pour que tous les étudiants puissent compléter leur session. La tâche n’est pas facile, et l’Université Laval salue leur «créativité et flexibilité».

Rappelons que les cérémonies de collation des grades qui devaient se tenir en juin 2020 pour les finissants ont toutes été annulées.

Pour plus d'informations sur la gestion de la crise par l'Université Laval, rendez-vous sur son site Web.