Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La marque LaCOVID a été lancée à la fin mars et commence tranquillement à gagner en popularité.
La marque LaCOVID a été lancée à la fin mars et commence tranquillement à gagner en popularité.

La COVID en vêtements 

Julien Coderre
Julien Coderre
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Lancer une compagnie de vêtements, en pleine pandémie, voici le défi que se sont donnés les présidents des firmes gatinoises Trinergie et Distantia, il y a quelques semaines. 

En créant la gamme de vêtements LaCOVID, Jean-François Tassé, Jonathan Fournier et son frère Sébastien souhaitaient offrir une nouvelle façon aux gens d'exprimer leurs émotions à l'égard la pandémie de COVID-19 via des messages imprimés sur différents morceaux de linge comme des chandails à manches courtes, des hoodies et même des casquettes. 

«Je me souviens», «Prêt pour la nouvelle vague», ou encore «Ma vie c'est d'la marde», voici quelques-unes des phrases écrites sur les différents produits LaCOVID. 

«Quand on parle aux gens, on se rend compte que c'est vraiment 50-50, dans le sens où la pandémie est vécue différemment par la population, mentionne le président de la firme Trinergie, Jean-François Tassé. Soit que ça va super bien et que l'entreprise n'a jamais autant roulé, ou soit on en arrache et on ignore comment on va passer au travers. Les messages véhiculés par la population vont vraiment d'un opposé à l'autre et c'est ça qu'on a essayé d'exprimer avec notre marque et nos produits.»  

La marque LaCOVID a été lancée à la fin mars et commence tranquillement à gagner en popularité.

L'idée est venue à l'idée des trois entrepreneurs alors qu'ils terminaient un dîner aux bureaux de Trinergie et Distantia. 

«On avait une discussion sur les impacts de la COVID et ce que ça changeait dans nos vies, raconte M. Tassé. Ce qui revenait le plus souvent, c'est qu'on s'ennuie de nos familles et de nos amis. De là est donc venue l'idée de mettre des messages tels que ''I miss my friends'' sur des t-shirts. Ensuite, on s'est dit qu'on pourrait appeler notre marque LaCOVID et en l'espace de deux ou trois semaines, à temps perdu, on a mis le projet en place.»

La marque LaCOVID a finalement été lancée à la fin mars et commence tranquillement à gagner en popularité. 

«Même si on n'a pas des centaines de commandes quotidiennement, on fait des ventes pratiquement tous les jours, mentionne le président de la firme Trinergie. C'est vraiment un projet à côté qu'on a démarré pour le plaisir de s'amuser et de collaborer les trois ensemble. On ne met pas 100% de notre temps là-dedans, mais quand on s'active du côté de la publicité, la réponse est bonne.» 

M. Tassé se fait d'ailleurs optimiste pour l'avenir de la marque, et ce, même lorsque la pandémie sera derrière nous. 

«Jusqu'à présent, on s'est surtout concentré au Québec et en Ontario, mais une fois que ce sera bien rodé, on pourra s'attaquer au marché mondial parce que tout le monde est touché par la pandémie, souligne-t-il. Ce qui fonctionne et qui rejoint beaucoup les gens, peu importe le produit ou le service offert, c'est l'émotion et notre produit est un reflet de ce que les gens vivent au quotidien.» 

Pour l'instant, les produits LaCOVID peuvent s'être procurés sur le site internet de l'entreprise au https://lacovid.co.