Fermée depuis le 18 mars en raison de la pandémie, la Cantine Chez Ben on s’bour la bédaine repart ses friteuses et s’organise un service à l’auto.
Fermée depuis le 18 mars en raison de la pandémie, la Cantine Chez Ben on s’bour la bédaine repart ses friteuses et s’organise un service à l’auto.

La cantine Chez Ben repart ses friteuses avec un service à l’auto

Fermée depuis le 18 mars en raison de la pandémie, la Cantine Chez Ben on s’bour la bédaine repart ses friteuses grâce à un nouveau service à l’auto. Les clients pourront profiter de l’installation temporaire dès mardi.

Deux employés seront en poste sous un chapiteau érigé dans le stationnement pour prendre les commandes et distribuer les repas. Le service sera disponible chaque jour de 11h à 19h.

«On a fermé pour protéger nos employés et aider le gouvernement à faire respecter le confinement, explique le copropriétaire de la cantine, Jimmy Dubé. Il y a eu quelques allégements dernièrement alors nous nous sommes assis pour regarder les options qui s’offraient à nous et on a décidé de se construire un service à l’auto.»

Il s’agit d’une mesure temporaire, précise-t-il. «On transforme tout notre stationnement en façade pour faire ça et c’est en attendant d’avoir le “go” du gouvernement pour revenir tranquillement pas vite à la normale. Au moins en attendant, on va pouvoir manger une bonne poutine de Chez Ben», lance-t-il, rieur.

Mesures d'hygiène à respecter

«C’est une question de rouvrir pour mon staff, pour la clientèle, en limitant les contacts le plus possible», mentionne le copropriétaire, qui s’est renseigné sur la question.

«En cuisine, on respecte déjà tellement de normes du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) pour tout ce qui est bactéries et virus qu’après avoir fait quelques coups de téléphone, j’ai été rassuré en me faisant dire que je devais simplement suivre à la lettre les normes qu’on appliquait déjà, comme l’hygiène des mains et le nettoyage des outils de travail», explique-t-il.