Jean Boulet
Jean Boulet

Jean Boulet annonce un service de placement plus efficace

Trois-Rivières - Les entreprises correspondant aux services et activités prioritaires peuvent dès maintenant transmettre l’information concernant leurs besoins urgents en matière de main-d’oeuvre, laquelle sera présentée, après une analyse express, dans une nouvelle section du site Québec.ca.

La plateforme transitoire, qui a fait l’objet d’une annonce mardi par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, représente une réponse rapide aux besoins liés au recrutement des employeurs, qui font face à de nouveaux défis à cause de la pandémie actuelle de COVID-19. Il s’agit d’une solution temporaire.

L’objectif est de venir en aide aux entreprises déclarées prioritaires qui sont à la recherche de main-d’oeuvre pour répondre à des besoins urgents. Ces entreprises pourront faire connaître rapidement, gratuitement et facilement les postes qu’elles ont à pourvoir.

Une plateforme permanente plus complète sera dévoilée dans quelques semaines. Celle-ci remplacera le système de placement actuellement offert sur le site d’Emploi-Québec, pour lequel une refonte avait déjà été amorcée, notamment parce qu’il ne peut pas répondre à une demande importante.

La plateforme transitoire est accessible sur le site Québec.ca. Les offres d’emploi y sont classées par région. Les recherches peuvent également se faire par mots-clés. Les entreprises qui pourront bénéficier de ce service sont celles qui sont déclarées prioritaires et dont les activités figurent dans la liste présentée sur le site Québec.ca, par exemple les entreprises de l’industrie de l’alimentation et de l’industrie du camionnage et les pharmacies.

«Plusieurs entreprises prioritaires ont un besoin criant de main-d’oeuvre pour répondre à une demande exceptionnelle. Nous devons les soutenir dans leurs démarches. C’est pour répondre à ce besoin urgent que nous mettons en place cette plateforme. Le personnel de mon ministère demeure également disponible pour soutenir les employeurs et pour faciliter l’embauche de main-d’oeuvre. J’encourage les personnes à venir prêter main-forte à ces entreprises. Je suis persuadé que cet outil simple profitera aux entreprises, en plus de permettre de maintenir les activités économiques essentielles», a commenté le ministre Boulet.