Le premier ministre François Legault, accompagné de la ministre de la Santé Danielle McCann, en conférence de presse à Québec, lundi
Le premier ministre François Legault, accompagné de la ministre de la Santé Danielle McCann, en conférence de presse à Québec, lundi

Garderies et écoles primaires rouvriront à partir du 11 mai [VIDÉO]

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Les écoles primaires et les garderies du Québec rouvriront à partir du 11 mai, dans deux semaines. Pour la région de Montréal, cela se fera une semaine plus tard. Quant aux écoles secondaires, cégeps et universités de toute la province, le retour en classe attendra à la fin août.

C’est ce qu’a confirmé le premier ministre François Legault, lundi, lors de son habituelle conférence de presse de début d’après-midi sur la situation de la COVID-19.

«On a le O.K. de la Santé publique. Donc, ce n'est pas une décision qui est sur la gueule, c'est la science», a-t-il insisté.

La fréquentation scolaire restera non obligatoire d’ici la fin de la présente année scolaire, fin juin.

Le Québec deviendra la première province canadienne à rouvrir ses garderies et écoles.

La décision de garder les élèves du secondaire et plus vieux à la maison repose sur leur capacité à suivre les cours à distance et la volonté d’éviter de les voir prendre les transports collectifs d’assaut.

Toujours flanqué du directeur national de santé publique, Horacio Arruda, et de la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, M. Legault a précisé que les enfants de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) devront patienter jusqu’au 19 mai, au lendemain du congé de la Journée des patriotes.

À LIRE AUSSI: Réouverture des écoles: encore trop de questions sans réponses

Réouverture des écoles: le nombre d’élèves et d’enseignants reste inconnu

La CMM regroupe près de la moitié de la population du Québec, avec Montréal, Laval, Longueuil, mais aussi toute la couronne sud jusqu’à Contrecœur et la couronne nord jusqu’à L’Assomption.

Éducatrices masquées

MM. Legault et Arruda ont répété à quel point la consigne d’espacement physique de deux mètres entre chaque personne demeurait primordiale, au risque de devoir revenir en arrière et imposer un nouveau confinement général.

Comme cette distance s’avérera très difficile à conserver avec les bambins de quatre ans et moins dans les services de garde à la petite enfance, le premier ministre a indiqué que les éducatrices en garderies seront équipées d’un masque protecteur pour faire leur travail.

Au maximum 15 élèves seront admis dans chaque classe des écoles primaires. S’il manque de place, les écoles secondaires sont vides et disponibles, a relevé M. Legault. Quant à un possible manque d’enseignants, alors qu’une pénurie existait déjà avant la crise et que le taux d’absentéisme sera plus élevé, un recours aux étudiants en enseignement est envisagé.

Le Dr Arruda promet beaucoup plus de dépistage de la COVID-19 dans les prochaines semaines. La moyenne de 5000 tests par jour bondira bientôt à 15 000. Même que «quand on va avoir le nouveau PCR on the site [avec résultat sur place], on va pouvoir probablement augmenter à 20 000, 30 000 tests. Ça fait partie des conditions de déconfinement que nous avons mises en place».

Barrages routiers levés

Les déplacements entre les régions peu affectées par le nouveau coronavirus seront de nouveau permis, mais tous les rassemblements demeurent interdits jusqu’à nouvel ordre.

«Les barrages routiers seraient maintenus dans une perspective d’une population à très, très, très haut risque de complications. Mais, globalement, on va être moins dans le contraindre. Mais, comme n’importe quoi, aux moindres évaluations de problèmes qui pourraient se passer, on pourrait faire, comme dans d’autres choses, les remettre en place», a affirmé le Dr Arruda.

Le bilan quotidien fait état de 84 nouveaux décès au Québec dans les 24 dernières heures, ce qui porte le total de morts à 1599. De ces 84, 75 habitaient dans des milieux d’hébergement et de soins pour aînés.

Le nombre de cas confirmés au Québec est maintenant 24 982 cas, 875 de plus que la veille. Ce ce nombre, 1541 sont hospitalisés, dont 210 aux soins intensifs, et 5517 sont considérés comme rétablis.

M. Legault a indiqué que 11 000 nouvelles personnes se sont portées volontaires dans les derniers jours pour aller aider dans les CHSLD en manque de personnel. Certaines sont déjà au boulot et le premier ministre a très bon espoir de finalement pourvoir les derniers postes vacants. De plus, 400 des 1000 militaires promis par l'armée canadienne arriveront mercredi, mais pas de date pour le reste du contingent, qui pourrait finalement se limiter à 675.

Le volet du plan de déconfinement concernant les entreprises sera dévoilé mardi.— Depuis la semaine dernière, 11 000 nouvelles personnes ont proposé leur candidature pour venir travailler à temps plein dans les résidences pour aînés.