Ces clients de la SQDC sur Bouvier ont dû s’armer de patience mercredi.

Files d’attente pour de l’alcool et du cannabis

C’est encore possible de se procurer une bouteille de vin ou du cannabis à Québec, mais il faut être plus patient.

Les succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ) et de la Société québécoise du cannabis (SQDC) ajustent leurs pratiques afin d’adopter plusieurs nouvelles mesures sanitaires, afin de contrer la propagation du coronavirus. 

Les succursales limitent le nombre de personnes à l’intérieur, tous les clients doivent maintenir une distance sécuritaire entre eux. Cette nouvelle consigne fait que les files d’attente s’allongent à l’extérieur... Le Soleil est passé à plusieurs moments dans la journée afin de constater un gros achalandage dans les différentes succursales de Québec. 

D’ailleurs, la SQDC a remarqué une augmentation des ventes en magasins et en ligne dans les derniers jours, confirme le porte-parole Fabrice Giguère.

Il est aussi impossible de payer en argent comptant, les succursales SAQ et SQDC exigent le paiement par cartes et les clients doivent faire les manipulations.

On ordonne aux employés de se laver les mains toutes les 30 minutes, en plus de désinfecter les comptoirs plusieurs fois par jour. Aucun employé ne travaille s’il revient de voyage ou s’il présente des symptômes grippaux. 

Les heures d’ouverture ont aussi été limitées, les portent s’ouvrent à 10h et se ferment à 18h à la SAQ.

Pour les commandes de cannabis en ligne, les paquets livrés arrivent aux bureaux de postes locaux, et non à la porte des clients. Ils  devront se déplacer afin de récupérer leur paquet. La mesure limite la manipulation des commandes. 

«Nous traversons une période de grande incertitude causée par les événements de la COVID-19 et nous sommes conscients que la situation actuelle suscite son lot d’inquiétudes chez chacun d’entre vous. Soyez assurés que nous sommes tous solidaires et que toutes nos succursales ont mis en place des mesures de prévention strictes pour permettre à nos équipes de continuer à vous servir en toute sécurité. Votre santé et celle de nos employés demeurent notre priorité», indique la SAQ par communiqué.

Une file d'attente devant la SAQ