Célèbre pour les courbes sinueuses de son bâtiment dessiné par l’architecte Frank Gehry, le Guggenheim, situé au Pays basque (nord), a rouvert lundi avec des horaires réduits, a indiqué le musée sur son site.
Célèbre pour les courbes sinueuses de son bâtiment dessiné par l’architecte Frank Gehry, le Guggenheim, situé au Pays basque (nord), a rouvert lundi avec des horaires réduits, a indiqué le musée sur son site.

Espagne: le déconfinement avance avec la réouverture du musée Guggenheim

MADRID — Le musée Guggenheim de Bilbao est devenu lundi le premier grand musée à rouvrir ses portes en Espagne, où le déconfinement permet désormais à 70 % de la population de profiter des plages et des restaurants.

Célèbre pour les courbes sinueuses de son bâtiment dessiné par l’architecte Frank Gehry, le Guggenheim, situé au Pays basque (nord), a rouvert lundi avec des horaires réduits, a indiqué le musée sur son site.

Tous les musées d’Espagne avaient fermé mi-mars après l’instauration d’un confinement des plus stricts, dans un des pays les plus endeuillés au monde par la pandémie de COVID-19 avec plus de 27 000 morts.

Avec le ralentissement de l’épidémie, l’Espagne a entamé il y a plusieurs semaines un déconfinement par phases et différent selon les régions, que le chef du gouvernement Pedro Sanchez espère voir achevé le 1er juillet.

Ce déconfinement autorise les musées à rouvrir leurs portes avec une affluence réduite à 30 % ou 50 % de leur capacité d’accueil habituelle. Mais à Madrid, les deux musées les plus visités du pays, le Prado et le Reina Sofia, ne rouvriront que samedi.

Avec l’entrée lundi de nouvelles provinces dans la deuxième phase du déconfinement, 70 % des Espagnols sont désormais dans cette phase, qui permet l’ouverture des plages à la baignade ou des salles des restaurants qui ne pouvaient ouvrir que leurs terrasses en phase 1.

La phase 2 autorise également l’ouverture des cinémas, des théâtres et des centres commerciaux, toujours avec une affluence réduite.

Mais Madrid et Barcelone, villes les plus touchées par l’épidémie, sont encore en phase 1, dans lesquelles elles ont été les dernières à entrer lundi dernier avec une grande partie de la région centrale de Castille-et-León.

Cette phase 1 permet l’ouverture des terrasses, des petits commerces, des bibliothèques et des hôtels, mais sans les parties communes.

Plus avancées, de petites îles des archipels des Canaries et des Baléares sont entrées lundi dans la troisième et dernière phase, qui permet l’ouverture des comptoirs des bars, des casinos ou des espaces de loisirs comme les zoos.