Diane Lavallée a fondé et présidé la Fédération des infirmières du Québec de 1987 à 1993, avant d’œuvrer pendant 20 ans dans la haute administration publique du Québec.
Diane Lavallée a fondé et présidé la Fédération des infirmières du Québec de 1987 à 1993, avant d’œuvrer pendant 20 ans dans la haute administration publique du Québec.

Diane Lavallée en renfort dans un CHSLD de Québec

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Diane Lavallée, ex-présidente et fondatrice de la Fédération des infirmières du Québec, viendra en renfort dans un CHSLD de la région de Québec à titre de gestionnaire.

«J’ai offert mes bras, ma tête et mon cœur là où il y avait des besoins. On m’a contacté en manifestant un besoin pour mon expertise en gestion. C’est avec plaisir que je prêterai main-forte à une équipe de gestion dans un CHSLD du CIUSSS de la Capitale, dès la semaine prochaine. Quoiqu’on m’aurait offert de servir les personnes vulnérables et je l’aurais accepté avec autant de plaisir et de volonté», a confirmé Mme Lavallée au Soleil, mercredi après-midi.

Après un mois d’attente

Elle avait donné son nom il y a un mois, par le biais du site gouvernemental JeContribue. Une première réponse est arrivée la semaine passée. «Comme je ne travaille plus comme infirmière depuis 32 ans, je leur ai dit que je voulais être préposée, là où ils ont besoin», a expliqué Mme Lavallée, qui avait d’abord fourni trois soirs de disponibilité par semaine.


« J’ai offert mes bras, ma tête et mon cœur là où il y avait des besoins. »
Diane Lavallée

Elle travaillera plutôt «à temps plein, selon leurs besoins, jours, soirs et fin de semaine s’il le faut. Et ce, le temps qu’il faudra», assure la femme de 63 ans.

Infirmière de formation, Mme Lavallée n’a toutefois pas pratiqué depuis 32 ans. Elle a fondé et présidé la Fédération des infirmières du Québec de 1987 à 1993, avant d’œuvrer pendant 20 ans dans la haute administration publique du Québec.

Aussi Curatrice publique

Elle a entre autres présidé le bureau du Curateur public du Québec pendant sept ans. «Il est important de préciser que le CHSLD héberge certaines personnes sous curatelle publique. Comme ex-curatrice publique, qui en a représenté 13 000 pendant sept ans, je suis sensible à leurs divers besoins», ajoute-t-elle.

Diane Lavallée a été candidate à deux élections provinciales dans la région de Québec pour le Parti québécois, en 1994 et en 2018.

«Je me sens une responsabilité sociale et humanitaire, là où les besoins sont grands, de lever la main pour faire ma part. Je réponds ainsi à l’appel du premier ministre et des cris du cœur de toutes ces personnes qui travaillent dans le réseau de la santé. C’est en se serrant les coudes et en donnant le meilleur de nous-même que nous en sortirons tous grandis», résume-t-elle, laissant au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSS) de la Capitale- Nationale le soin de dévoiler l’endroit précis où elle travaillera.