Deux nouveaux cas de COVID-19 dans la Capitale-Nationale 

Deux nouveaux cas de coronavirus ont été recensés jeudi dans la Capitale-Nationale, portant à 10 le nombre de résidents infectés dans la région. 

Deux autres personnes, des touristes, ont aussi reçu il y a quelques jours un diagnostic positif à la COVID-19 sur le territoire du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Dans un communiqué diffusé en milieu d’après-midi, jeudi, le CIUSSS précise que les deux nouveaux cas confirmés ont «voyagé à l’étranger» ou «été en contact avec nos premiers cas positifs». Jusqu’ici, donc, tous les cas rapportés sont directement liés à des personnes qui ont voyagé.

«Actuellement, ces deux personnes se trouvent en isolement à domicile. [...] Toutes les personnes identifiées comme contacts étroits ont reçu une lettre et sont également en isolement. Des prélèvements ont été faits sur celles qui présentaient des symptômes. Les résultats de ces personnes contacts, s’ils sont positifs, seront communiqués dans les prochains jours», réitère le CIUSSS de la Capitale-Nationale, qui rappelle l’importance de l’isolement de 14 jours pour toute personne ayant séjourné à l’extérieur du Canada.

À Québec, les deux cliniques de dépistage (il y en a une adjacente à l’Institut universitaire de santé mentale de Québec et une autre avec service à l’auto à l’Hôpital Chauveau) ont reçu jusqu’à maintenant 1173 personnes. Sur les 1173 tests effectués, 497 se sont avérés négatifs. 

Selon le bilan transmis à 13h par le ministère de la Santé, on compte maintenant 121 cas de COVID-19 au Québec, soit 27 de plus que la veille. Sept personnes sont actuellement hospitalisées, et une personne est décédée. 

Chaudières-Appalaches

Dans Chaudière-Appalaches, aucun nouveau cas n’a été recensé jeudi. Le bilan dans cette région est donc toujours à six cas confirmés de COVID-19. 

Depuis le dévoilement de son premier cas de coronavirus (une résidente de Lévis de retour d’une croisière dans les Caraïbes), le 12 mars, le CISSS de Chaudière-Appalaches ne diffuse plus d’informations concernant les nouveaux cas recensés sur son territoire. 

Les médias ont toutefois appris par la bande que parmi les cas recensés, on retrouve une personne fréquentant l’école de l’Étoile, dans le secteur de Saint-Nicolas, et une autre, l’École secondaire les Etchemins (l’Esle).

Dans les deux cas, la direction de santé publique de Chaudière-Appalaches a envoyé des lettres à des centaines de personnes. On y dit essentiellement que les gens identifiés comme ayant eu des contacts étroits avec les personnes infectées ont été rejoints par la santé publique et qu’ils ont reçu «certaines directives». 

Pour toutes les autres personnes fréquentant ces milieux (élèves, membres du personnel, parents), la direction de santé publique demande simplement de surveiller leurs symptômes (jusqu’au 25 mars inclusivement dans le cas de l’école de l’Étoile, et jusqu’au 26 mars dans le cas de l’Esle), de prendre leur température une fois par jour et d’appeler au 1 877 644-4545 en cas de fièvre, de toux ou de difficultés respiratoires pour prendre rendez-vous afin d’obtenir un test de dépistage.

En fin de journée, jeudi, le CISSS de Chaudière-Appalaches a publié un communiqué précisant que depuis le début de ses activités de dépistage, le 11 mars, 473 personnes ont été testées et 270 tests se sont avérés négatifs. 

Une troisième clinique de dépistage à l’auto a été mise en place jeudi à l’Hôpital de Thetford Mines. Les premières ont vu le jour au Centre Paul-Gilbert, dans le secteur de Charny, et à l’Hôpital de Saint-Georges. Une autre est prévue bientôt à l’Hôpital de Montmagny.

Dans le Bas-Saint-Laurent, un cas jusqu’à maintenant a été rapporté par les autorités.