Les Jardins du Haut St-Laurent à Saint-Augustin-de-Desmaures enregistrent deux nouveaux décès, ce qui porte à huit le nombre de décès survenus dans cet établissement depuis le début de la récente éclosion.
Les Jardins du Haut St-Laurent à Saint-Augustin-de-Desmaures enregistrent deux nouveaux décès, ce qui porte à huit le nombre de décès survenus dans cet établissement depuis le début de la récente éclosion.

COVID-19: trois nouveaux décès dans la Capitale-Nationale

Seulement 13 nouveaux cas confirmés de COVID-19 ont été recensés lundi dans la Capitale-Nationale, la plus faible augmentation depuis la dernière semaine. On déplore toutefois trois nouveaux décès, survenus aux Jardins du Haut St-Laurent et à l’Hôpital général de Québec.

Les 13 nouveaux cas ont tous été signalés aux Jardins du Haut St-Laurent et à l’Hôpital général de Québec. À lui seul, les Jardins du Haut St-Laurent en dénombre 11, soit trois chez les usagers (pour un total de 39 usagers infectés) et huit chez les employés (pour un total de 61). 

Le CHSLD privé non conventionné de Saint-Augustin-de-Desmaures enregistre deux nouveaux décès, ce qui porte à huit le nombre de décès survenus dans cet établissement depuis le début de la récente éclosion.

Les deux autres nouveaux cas d’infection ont été recensés chez les employés de l’Hôpital général de Québec, où on signalait aussi lundi un quinzième décès chez les usagers. Le CHSLD public affiche un lourd bilan depuis le début de la crise sanitaire, avec 79 usagers et 50 employés infectés. 

La situation est par ailleurs restée stable dans les 12 autres milieux d’hébergement pour aînés touchés par des éclosions. 

Jusqu’à maintenant, 1601 personnes ont reçu un diagnostic de COVID-19 dans la Capitale-Nationale. Parmi elles, 873 sont rétablies et 118 sont décédées. On compte actuellement 30 hospitalisations (comme la veille), dont trois aux soins intensifs (- 1). 

Environ 1400 tests de dépistage par jour sont réalisés actuellement dans la Capitale-Nationale, dont une centaine (entre 100 et 150) sont effectués dans la communauté, indique la porte-parole Annie Ouellet, qui confirme que les activités de dépistage tournent au ralenti la fin de semaine. 

Selon la porte-parole du CIUSSS, l’établissement aurait terminé le dépistage massif de ses employés. 

Dans son communiqué quotidien, le directeur de santé publique de la Capitale-Nationale demande à la population d’être vigilante dans le contexte de la réouverture de plusieurs commerces.

«Avec la réouverture aujourd’hui de plusieurs lieux publics, dont les centres d’achats, les salons de coiffure et d’esthétique et les terrains de camping, je rappelle qu’il est recommandé de porter un couvre-visage dans les lieux publics, et de se laver les mains fréquemment, notamment en entrant et en sortant des commerces, et lors du retour à la maison», souligne le Dr François Desbiens. 

Dans Chaudière-Appalaches, le dernier bilan fait état de deux nouveaux cas confirmés de COVID-19, portant à 499 le nombre de cas recensés jusqu’à maintenant dans cette région. Six personnes sont toujours hospitalisées, dont deux aux soins intensifs, et 440 autres sont rétablies. 

Aucun nouveau décès n’a été rapporté au cours des dernières heures. Depuis le début de la pandémie, huit décès ont été rapportés dans la région de Chaudière-Appalaches.