On compte sept morts de plus reliés à la COVID-19 à Ottawa.
On compte sept morts de plus reliés à la COVID-19 à Ottawa.

COVID-19: sept autres décès à Ottawa

Les nouvelles sont plutôt mauvaises vendredi dans la capitale fédérale en ce qui concerne la transmission de la COVID-19 alors que Santé publique Ottawa (SPO) rapporte plusieurs décès et un nombre important de nouveaux cas confirmés.

Depuis la dernière collection de données jeudi, SPO a appris le décès de sept autres résidents infectés par la COVID-19.

On ne sait pas si ces morts étaient des résidents de centres de soins de longue durée ou d’établissements pour retraités, comme c’est le cas pour la majorité des décès annoncés jusqu’à maintenant. Des 42 morts à travers la ville, 25 étaient des résidents de foyers de soins de longue durée.

SPO annonce également qu’il y a 57 nouveaux cas confirmés de personnes qui ont contracté la COVID-19 à Ottawa depuis jeudi, ce qui porte le total à 1034.

Nouvelles plus positives

La bonne nouvelle dans la mise à jour épidémiologique quotidienne de SPO se trouve dans le nombre d’hospitalisations. Le nombre de personnes à l’hôpital pour traiter des symptômes du nouveau coronavirus continue de diminuer. Vendredi, on dénombrait 32 personnes hospitalisées dans la capitale fédérale, dont huit aux soins intensifs.

Autre bonne nouvelle, 435 personnes sont maintenant guéries de la COVID-19 à Ottawa, soit 42% des cas confirmés.

«Je suis fière des mesures que les résidents d’Ottawa ont prises pour protéger notre communauté depuis le début de la pandémie de la COIVD-19. Beaucoup de gens sont prêts à aider et à protéger les autres et à en prendre soin», écrit la médecin-chef de SPO, Vera Etches, dans une déclaration spéciale.

La médecin-chef de SPO, Dre Vera Etches

La Dre Etches affirme également que l’assouplissement des mesures de confinement et de distanciation physique prendra encore du temps, mais que SPO travaille de près avec ses partenaires des gouvernement provincial et fédéral pour être prêt lorsque le moment viendra.

Entre-temps, elle invite les résidents de la capitale fédérale à la prudence et les implore de résister à la tentation de se rassembler en ces moments de festivités religieuses, notamment le ramadan qui commence.

«Les mesures de distanciation physique sont encore nécessaires, et le décret d’urgence provincial en place exige que les gens se réunissent en groupes de moins de six personnes. Je vous encourage à trouver de nouvelles façons de célébrer virtuellement avec votre famille et vos amis et à limiter autant que possible vos contacts avec les membres de votre propre foyer», demande Vera Etches.